Annuler

Métier : Charcutier·ière-traiteur·euse

Devenir Charcutier·ière-traiteur·euse (formation, salaire...)

Mardi dernier

Il réalise des préparations à base de viande de porc, des tartes salées, des entrées chaudes ou froides. Dans le cadre d'un commerce indépendant, d'une grande surface, de l'industrie alimentaire ou de festivités (mariage, anniversaire, etc.).

Charcutier·ière-traiteur·euse

Définition générale :

Le charcutier·ière - traiteur·euse réalise des préparations à base de viande de porc, des tartes salées, des entrées chaudes ou froides. Dans le cadre d'un commerce indépendant, d'une grande surface, de l'industrie alimentaire ou de festivités (mariage, anniversaire, etc.).

Compétences générales :

- Grande connaissance des produits carnés,
- Savoir acheter et vendre,
- Soin,
- Résistance à la chaleur et au froid,
- Maîtrise des règles d'hygiène,
- Une certaine force physique.

Activités :

- Achat de la viande,
- Préparation des plats et des produits de salaisons,
- Vente,
- Nettoyage et entretien du matériel,
- Gestion des stocks.

Qualités requises :

- Sens gustatif développé,
- Capacité d'innovation,
- Rapidité.

Formation :

- CAP : (Certificat aptitude professionnelle) en 2 ans, après la 3e, - BEP : (Brevet d'études professionnelles) en 2 ans, après la 3e, - CTM : (Certificat technique des métiers) en 3 ans, après la 3e, - BP : (Brevet professionnel) en 2 ans, après le CTM ou le CAP, - MC : (Mention complémentaire) en 1 ans après le CAP, - BM : (Brevet de maîtrise) en 3 ans, après le BP.

Salaire :

Il est d'environ 1 834 € brut/ mois et cela peut monter jusqu'à 9 100 € brut/ mois en autonomie mais beaucoup serviront à payer les charges de son entreprise. 

Charcutier·ière-traiteur·euse