Annuler

Métier : Tapissier·ière d'ameublement

Devenir Tapissier·ière d'ameublement (formation, salaire...)

29 juin

Fauteuils, meubles, literie... Le·a tapissier·ière d'ameublement les répare, les restaure. Parfois même il ou elle les  conçoit. En bref, le·a tapissier·ière redonne une nouvelle jeunesse au mobilier.

Tapissier·ière d'ameublement

Définition générale :

Fauteuils, meubles, literie... Le·a tapissier·ière d'ameublement les répare, les restaure. Parfois même il ou elle les  conçoit. En bref, le·a tapissier·ière redonne une nouvelle jeunesse au mobilier.

COMPÉTENCES REQUISES :

- Doigté, habileté manuelle,
- Sens du commerce,
- Sens artistique.

ACTIVITÉS :

- Restauration de meubles sur commande,
- Conception de nouvelles pièces,
- Décoration intérieure.

QUALITÉS :

- Précision,
- Intérêt pour la manipulation des textiles,
- Goût artistique.

FORMATION(S) REQUISE(S) :

- CAP Tapissier d'ameublement en décor ou en siège,
- Bac pro artisanat et métiers d'arts option tapissier d'ameublement,
- DMA (Diplôme des Métiers d'Art) arts de l'habitat option décors et mobiliers.

SALAIRE :

SMIC en tant que débutant·e. 

CONDITIONS DE TRAVAIL :

En atelier, en tant qu'artisan·e indépendant·e ou, plus rarement, au sein d'une entreprise de fabrication de meubles.

Tapissier·ière d'ameublement