Annuler

Métier : Encadreur·euse

Devenir Encadreur·euse (formation, salaire...)

27 juin

L'encadreur·euse restaure ou fabrique les baguettes des cadres sur-mesure. Il ou elle peut les confectionner à base de plusieurs matériaux, dont le bois, l'aluminium, le chrome ou le plastique.

Encadreur·euse

Définition générale :

L'encadreur·euse restaure ou fabrique les baguettes des cadres sur-mesure. À la fois pour mettre en valeur et pour protéger les œuvres ou les documents des méfaits du temps, le cadre est généralement en bois, mais peut aussi être en aluminium, en chrome ou en plastique. L'encadreur·euse est également amené·e à manipuler et tailler le verre afin de réaliser la vitre de protection des sujets. Ces sujets peuvent être des peintures, photographies, gravures, dessins... L'encadreur·euse écoute la demande de son ou de sa client·e et propose des formes, couleurs, matières, et le format de la pièce à réaliser.

Compétences :

- Connaissances en histoire de l'art,
- Techniques d'encadrement (passe-partout, lavis, biseaux) et de travail du bois (lasure, laque, peinture, dorure...),
- Travail du verre.

Activités :

- Recevoir, écouter et conseiller le·a client·e,
- Réaliser la pièce dans les délais et le budget imparti,
- Restaurer, consolider et/ou nettoyer des anciens supports.

Qualités :

- Minutie,
- Patience,
- Sens esthétique,
- Créativité,
- Dextérité,
- Sens du contact,
- Fibre commerciale

Formation :

- CAP Encadreur (en apprentissage),
- CAP Doreur à la feuille ornemaniste,
- CAP Arts du bois.

Salaire :

En débutant, le SMIC, mais avec la clientèle et la qualité des réalisations, le salaire peut rapidement augmenter.

Environnement :

Pour un·e patron·ne ou à son propre compte, l'encadreur·euse travaille dans un atelier, qui souvent, sert également de boutique.

Encadreur·euse