Annuler

Métier : Maréchal·e-ferrant·e

Devenir Maréchal·e-ferrant·e (formation, salaire...)

13 juin

Le·a maréchal·e-ferrant·e s'occupe de tout ce qui a attrait aux chevaux : il ou elle les dresse, s'occupe de leurs parages et a une connaissance parfaite de l'anatomie du cheval pour lui prodiguer les meilleurs soins en matière d'équilibre et de performance.

Maréchal·e-ferrant·e

Définition générale :

Le·a maréchal·e-ferrant·e s'occupe de tout ce qui a attrait aux chevaux : il ou elle les dresse, s'occupe de leurs parages et a une connaissance parfaite de l'anatomie du cheval pour lui prodiguer les meilleurs soins en matière d'équilibre et de performance.

Compétences nécessaires :

- Connaissances en hippologie,
- Soins vétérinaires et anatomie du pied,
- Avoir une bonne condition physique.

Activités :

Il ou elle doit savoir approcher, dresser et calmer n'importe quel cheval, reconnaît également les défauts d'aplomb, les problèmes de pieds des chevaux et sait y remédier. Le·a maréchal·e-ferrant·e est mobile et doit se déplacer avec sa forge de clubs en clubs à la rencontre de différents chevaux.

Qualités :

- Patience,
- Courage,
- Habileté,
- Minutie,
- Avoir le bon coup d'œil,
- L'amour des chevaux.

Formation recommandée :

- CAPA maréchal-ferrant,
- BEPA activités hippiques option maréchalerie,
- L'école des Haras propose également une spécialisation en orthopédie et chirurgie du pied.

Salaire :

Le·a maréchal·e salarié·e peut gagner environ 1 500 euros brut/mois. Un·e maréchal·e indépendant·e est payé·e à la ferrure.

Environnement :

Il ou elle peut travailler en tant que salarié dans une forge reconnue ou bien en tant qu'indépendant·e.

Maréchal·e-ferrant·e