Annuler

Métier : Serrurier·ière métallier·ière

Devenir Serrurier·ière métallier·ière (formation, salaire...)

14 juin

Bien plus qu'un·e simple fabricant·e de clés, le·a serrurière métallier·ière réalise des ouvrages métalliques que se soit pour une entreprise de bâtiment ou un particulier.

Serrurier·ière métallier·ière

Définition :

Bien plus qu'un·e simple fabricant·e de clés, le·a serrurière métallier·ière réalise des ouvrages métalliques que se soit pour une entreprise de bâtiment ou un particulier.

Compétences :

- Métallurgie,
- Menuiserie,
- Mécanique,
- Électricité,
- Connaissances des matériaux,
- Règles de sécurité.

Activités :

Contrairement à ce que l'on peut penser, le·a serrurier·ière métallier·ière fait plus que modeler des clés, des serrures et des gonds de portes. Il ou elle sait travailler le métal à sa guise et réalise tout type de structure métallique : balcon, porte fenêtre, véranda, pont, etc. A partir des plans, il ou elle choisit les matériaux, travaille les pièces et les pose à l'aide d'un marteau et d'un chalumeau. Des finitions sont souvent nécessaires afin que l'ensemble de la construction soit harmonieux.

Qualités :

- Esprit d'équipe,
- Autonomie,
- Minutie,
- Habileté,
- Sens esthétique.

Formation recommandée :

Minimum CAP dans le secteur du travail des métaux et spécialité en fonction du poste visé. Un bac pro ou un BTS facilite l'insertion professionnelle.

Salaire :

Environ le SMIC et lorsqu'il est à son compte le salaire peut varier entre 1 500 et 3 000 €

Environnement :

- Entreprises BTP,
- En libéral.

Serrurier·ière métallier·ière