Annuler

Métier : Relieur·ieuse-doreur·euse

Devenir Relieur·ieuse-doreur·euse (formation, salaire...)

16 juin

Le·a relieur·ieuse crée des couvertures de livres, il ou elle habille les ouvrages, les rend présentables aux yeux du public.

Relieur·ieuse-doreur·euse

Définition générale :

Le·a relieur·ieuse crée des couvertures de livres, il ou elle habille les ouvrages, les rend présentables aux yeux du public.

Compétences nécessaires :

- Travail de matières nobles (cuir, toile,...),
- Savoir coudre,
- Travail de restauration sur des livres anciens.

Activités :

- Coudre,
- Coller,
- Emboîter les pages,
- Les recouvrir de matières nobles (cuir, toile, similicuir),
- Appliquer des dorures,
- Restaurer des ouvrages anciens en essayant d'être le plus fidèle possible aux caractéristiques d'origine.

Qualités :

- Précision,
- Patience,
- Capacité d'observation pour restaurer avec fidélité,
- Savoir réaliser un travail soigné,
- Être passionné.

Formation recommandée :

- Certificat d'Aptitude Professionnelle,
- Brevet des Métiers d'Art ou Diplôme des Métiers d'Art.

Chacun sanctionnant des formations à des niveaux différents.

Salaire : 

Pour un·e artisan·te, les revenus sont variable en fonction de la taille et de sa clientèle. Si il ou elle est restaurateur·rice d'art la commission s'élève entre 300 et 450 € la journée. 

Environnement :

Artisan·te installé·e en tant qu'indépendant·e ou travaillant avec d'autres professionnel·le·s des métiers du livre dans un atelier.

Relieur·ieuse-doreur·euse