Annuler

Métier : Souffleur·euse de verre

Devenir Souffleur·euse de verre (formation, salaire...)

27 juin

Le·a souffleur·euse de verre, façonne à partir de la matière en fusion, des objets décoratifs ou pour l'industrie.

Souffleur·euse de verre

Définition générale :

Du verre ou du cristal en fusion. C'est la matière première du souffleur de verre. À l'aide d'une canne creuse, d'un chalumeau et/ou de pinces, il ou elle saisit la substance pour la façonner avec son souffle ou en l'étirant. L'artisan·e peut ainsi créer des objets plus ou moins volumineux, qui seront utilisés dans de multiples secteurs. Par exemple des flacons, des lampes, des enseignes signalétiques, des bijoux, des objets d'art et de décoration. Ces réalisations peuvent être uniques ou produites en série.

Compétences :

- Excellente connaissance du matériau et de son comportement,
- Travail rapide et minutieux, maîtrise de tous les outils nécessaires au façonnage,
- Connaissances techniques et artistiques permettant d'anticiper la production d'un objet.

Activités :

- Exécuter des projets en respectant le cahier des charges,
- Concevoir et proposer directement au client un projet,
- Réaliser le dossier technique.

Qualités :

- Grande capacité de concentration,
- Bonne condition physique,
- Créativité,
- Précision,
- Rapidité.

Formation :

- CAP souffleur de verre,
- BMA (Brevet des Métiers d'Arts) souffleur de verre.

Salaire :

Pour un·e débutant·e : le SMIC. Avec de l'expérience, le salaire peut atteindre 1 700 € brut / mois. Si le souffleur·euse de verre évolue au sein de l'entreprise et prenant le poste de Chef de place, le salaire peut aller jusqu'à 2 400 € brut / mois.

Environnement :

Très chaud : le·a souffleur·euse de verre travaille près de fours, qui avoisinent les 1 300°C ! Il faut donc avoir une grande résistance à la chaleur. Le·a souffleur·euse peut travailler dans des ateliers de toutes tailles.

Souffleur·euse de verre