Annuler

Métier : Sculpteur·euse sur bois

Devenir Sculpteur·euse sur bois (formation, salaire...)

30 juin

Le·a sculpteur·euse sur bois peut être appelé·e à restaurer des meubles anciens ainsi que des éléments de décoration

Sculpteur·euse sur bois

Définition générale :

Le·a sculpteur·euse sur bois maîtrise deux types de travaux. Premièrement, l’ornement. Cette technique consiste à sculpter sur une surface plane, des motifs et des reliefs en retirant de la matière. On retrouve ce type de travail sur des meubles par exemple ou des objets décoratifs. La deuxième technique, dite en ronde bosse est souvent associée à des créations figuratives. Il s’agit de sculptures dont on peut faire le tour, et qui reposent sur un socle.

Le·a sculpteur·euse sur bois peut être appelé·e à restaurer des meubles anciens ainsi que des éléments de décoration. Il ou elle peut également créer des sculptures ou des ornements pour des commandes (particuliers, entreprises, artisans…). Enfin, il ou elle peut également consacrer du temps à des créations personnelles.

Compétences :

- Connaissance des essences de bois, leurs propriétés et leurs caractéristiques,
- Maîtrise des outils nécessaires à la sculpture (gouges, ciseaux à bois, râpes, rifloirs…) et des techniques de sculpture ornementale (création de reliefs sur une surface plane) et en ronde bosse (sculpture en trois dimensions dont on peut faire le tour, traditionnellement reposant sur un socle),
- Maîtrise des techniques de restauration.

Activités :

- Exécuter les missions de restauration (des déplacements peuvent être prévus),
- Réaliser des ébauches de préparation pour les projets d’ampleur,
- Écouter et répondre au mieux à la demande des client·e·s,
- Gérer les approvisionnements de matière première.

Qualités :

- Sensibilité artistique,
- Habileté manuelle,
- Minutie,
- Créativité.

Formation :

- CAP arts du bois (option sculpteur ornemaniste),
- FMA (Formation aux Métiers d’Art) spécialité sculpture,
- DMA (Diplôme des Métiers d’Arts) arts de l’habitat.

Des formations sont accessibles en alternance.

Salaire :

Le salaire dépend tout d’abord du statut du ou de la sculpteur·euse sur bois : salarié·e ? Indépendant·e ? Ensuite, il ou elle peut également dépendre du volume des commandes à réaliser.

Environnement :

Le·a sculpteur·euse sur bois travaille dans un atelier.

Sculpteur·euse sur bois