Annuler

Métier : Miroitier·ière

Devenir Miroitier·ière (formation, salaire...)

20 juin

Le·a miroitier·ière est le·a spécialiste de la coupe et de la pose des produits verriers.

Miroitier·ière

Définition générale :

Le·a miroitier·ière est le·a spécialiste de la coupe et de la pose des produits verriers.

Compétences nécessaires :

- Savoir lire un plan,
- Prendre des mesures,
- Maîtriser les techniques de gestion d'un projet,
- Avoir des connaissances en découpe, en façonnage du verre, ainsi que les règles de sécurité.

Activités :

Le·a miroitier·ière réalise la pose de surfaces de glace ou de verre dans les châssis de matières diverses (vitrines, miroirs, baies, portes-fenêtres, vérandas). Il ou elle peut même être appelé à réaliser de l'agencement de magasins (tabletteries, meubles en verre). Double vitrage, vitrage isolant, le miroitier utilise au mieux son matériau pour réaliser le confort acoustique et thermique, et même l'étanchéité.

Qualités :

- Bonne condition physique,
- Méticulosité,
- Précision,
- Rigueur.

Formation recommandée :

Un certificat d'aptitudes professionnelles (CAP). En apprentissage, on prépare généralement d'abord un certificat d'aptitudes professionnelles (CAP) en deux ans. CAP Constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse.

Salaire :

SMIC pour un·e miroitier·ière débutant·e. Entre 2 000 et 2 400 € pour une personne confirmé·e

Environnement :

En atelier et sur chantier.

Miroitier·ière