Annuler

Métier : Agenceur·euse de cuisine

Devenir Agenceur·euse de cuisine (formation, salaire...)

10 juin

Grâce à lui ou elle, votre espace de vie est agréable et fonctionnel. Il ou elle est un·e vrai·e professionnel·le de l'équipement et de l'aménagement d'espaces.

Agenceur·euse de cuisine

Définition générale :

Grâce à lui ou elle, votre espace de vie est agréable et fonctionnel. Il ou elle est un·e vrai·e professionnel·le de l'équipement et de l'aménagement d'espaces.

Compétences :

- Connaissances des matériaux, ergonomie et aménagement d'espaces,  
- Compétences de commercial et chef de projet,
- Électricité, plomberie et menuiserie,
- Dessin et logiciels spécialisés.

Activités :

Au service d'une entreprise ou en indépendant·e, l'agenceur·euse de cuisine étudie les pièces de la maison à aménager, propose des solutions et des matériaux puis réalise les plans. Il ou elle doit s'adapter aux contraintes d'espaces, de style et de luminosité pour rendre les cuisines et les salles de bain pratiques et esthétiques. De plus, il ou elle commande ensuite les matériaux nécessaires, contacte les différents sous traitants, organise le chantier et peut installer les aménagements.

Qualités requises :

- Organisé·e,
- Sens commercial,
- Bon relationnel,
- Dynamique,
- Mobile.

Formation recommandée :

CAP et BEP de menuiserie pour la pose mais BAC +2 nécessaire pour être agenceur·euse.

Salaire :

Début au SMIC avec possibilité d'évolution.

Environnement :

Sociétés d'aménagement d'espaces et de travaux, menuiseries, fabricant industriel. Chez les clients et les sous traitants.

Agenceur·euse de cuisine