Annuler

Métier : Agent de joueur·euse

Devenir Agent de joueur·euse (formation, salaire...)

22 juin

On a tendance à beaucoup médiatiser le travail des agents de footballeurs. Pourtant, ce métier s'exerce également dans de très nombreux sports : aussi bien le rugby, le tennis, la boxe ou encore l'athlétisme.

Agent de joueur·euse

DÉFINITION GÉNÉRALE :

L'agent de joueur·euse sert d'intermédiaire entre un·e sportif·ive et un club en vue de la signature d'un contrat.

COMPÉTENCES :

Il est impératif de savoir mener des négociations et de s'y connaître en sport pour se faire rapidement une excellente réputation.

ACTIVITÉS :

Il ou elle se charge de trouver des contrats pour son ou ses sportif·ive·s et de négocier pour eux la meilleure rémunération possible. De manière générale, il ou elle gère les intérêts des joueur·euse·s ainsi que l'évolution de leur carrière, y compris leur reconversion.

QUALITÉS :

- Savoir faire preuve de discernement,
- Être tenace,
- Avoir une éthique irréprochable.

FORMATION RECOMMANDÉE :

Une licence professionnelle est délivrée par la fédération nationale du sport concerné. En complément, une formation en communication, relations publiques ou encore marketing peut être fortement utile.

SALAIRE :

L'agent de joueur·euse perçoit une commission sur le montant total du contrat. Toutefois, cette rémunération ne peut jamais excéder 10 % du montant du contrat conclu entre le·a joueur·euse et le club.

ENVIRONNEMENT :

Déplacements aussi nombreux que fréquents lors des événements sportifs, y compris à l'étranger.

Agent de joueur·euse