Annuler

Métier : Entraîneur·euse de football

Devenir Entraîneur·euse de football (formation, salaire...)

01 juillet

L'entraîneur·euse élabore des exercices appropriés, selon un rythme, une progression et une intensité adaptée à chacun.

Entraîneur·euse de football

Définition :

Qu'il ou elle travaille dans un club ou au sein d'une fédération, sa mission est la même : amener une équipe et ses joueurs au meilleur niveau. L'entraîneur·euse élabore des exercices appropriés, selon un rythme, une progression et une intensité adaptée à chacun. Il ou elle définit les tactiques en fonction des adversaires et exploite les qualités de ses joueurs en fonction des différents schémas de jeu.

Compétences nécessaires :

Très bon technicien, l'entraîneur est d'abord un·e enseignant·e. Outre une très bonne connaissance technique et tactique de sa discipline, il ou elle doit posséder de solides notions de physiologie ou de biomécanique.

Activités :

Pour concocter un programme d'entraînement à même d'augmenter les performances, il ou elle est aidé·e par des conseiller·ère·s techniques et des préparateur·rice·s physiques. Il ou elle doit repérer les fautes techniques et tactiques, les mauvais gestes, les défaillances physiques et mentales (découragement).

Qualités :

Meneur·euse, il ou elle doit savoir motiver ses troupes et les encourager. Force de caractère et esprit d'équipe sont indispensables pour réussir. Un·e entraîneur·euse doit être diplomate et fin psychologue.

Formation :

Il faut posséder ces différents diplômes :

- Brevet de moniteur de football (BMF),
- Brevet d'entraîneur de Football (BEF),
- Diplôme d'État supérieur mention footballe (DESJEPS),
- Diplôme d'entraîneur formateur de football (BEFF),
- Brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF).

Salaire :

De 1 500 à 3 000 € brut / mois pour les débutant·e·s, le double pour les professionnel·le·s.

Entraîneur·euse de football