Vous recherchez...

Fiche métier : Guide-interprète

Guide-interprète

Guide-interprète

Définition :

Le guide-interprète, véritable médiateur culturel.

Activité : Sa principale mission est de rendre accessible au plus grand nombre le patrimoine culturel dont il est spécialiste.

Compétences :

Il doit actualiser en permanence ses connaissances, vérifier les informations et préparer les visites. Le guide interprète doit se préparer à répondre à des questions qui requièrent parfois des connaissances très pointues. Il doit travailler avec soin à la préparation des excursions dont il a la charge. Il parle deux langues étrangères au moins.

Qualités :

Curieux, disponible, pédagogue, passionné et enthousiaste.

Formation :

Pour être guide interprète national, la carte professionnelle est obtenue à l'issue d'une formation d'un an, de niveau bac +3. L'accès est ouvert en priorité aux titulaires d'un BTS tourisme, option accueil-animation professionnels, d'un DEUG histoire des arts et archéologie, d'un DEUG médiation culturelle et communication, éventuellement d'un DEUG de langues (LLCE ou LEA). Pour être guide-interprète régional la carte professionnelle est délivrée soit directement pour les titulaires du BTS tourisme-loisirs option accueil-animation soit à la suite d'un examen organisé par les régions en fonction de leurs besoins.

Salaire :

En général, rémunération à la vacation. A titre d'exemple, les rémunérations journalières établies pour 1999 par la Convention collective de travail des guides-interprètes de la région parisienne sont comprises entre 70 € (pour un guide-accompagnateur de 1re catégorie) et 135 € (déplacement et retour après le repas du soir). Pendant la saison touristique, un guide peut toucher de 1 070 à 1 525 € net par mois, voire plus, sans compter les pourboires

Environnement :

Dans la majorité des cas, le guide n'exerce que quelques mois par an. La plupart d'entre eux n'assurent que des missions à durée déterminée dans les agences de voyages, chez les tour-opérateurs ou auprès d'offices de tourisme. Certains sont salariés, dans des tour-opérateurs ou des associations traitant directement avec les agences étrangères pour organiser les visites en France. Une minorité exerce de façon permanente dans ce type de structures ou sur les sites très fréquentés.

Offres d'emploi

Offres de formation