Annuler

Métier : Commissaire de police

Devenir Commissaire de police (formation, salaire...)

04 juillet

Défenseur·euse de l'ordre public, le·a commissaire de police est au service de l'État et de la collectivité.

Commissaire de police

Définition générale :

Défenseur·euse de l'ordre public, le·a commissaire de police est au service de l'État et de la collectivité. C'est un homme-orchestre ou une femme-orchestre, disponible 24 h sur 24, qui doit être à la fois un·e meneur·euse d'homme et de femme et un·e bon·ne technicien·ne-gestionnaire. Il ou elle est l'interlocuteur·rice privilégié·e du préfet ou de la préfète, du ou de la procureur·e, des élu·e·s, des organismes sociaux, éducatifs,...

Compétences :

- Organisé·e,
- Connaissances pointues du domaine juridique.

Activités :

- Diriger l'unité de police (commissariat ou service spécialisé) dont il ou elle a la charge,
- Autorité à la fois administrative et judiciaire, il ou elle doit organiser et superviser les activités de son équipe, composée de lieutenant·e·s et de gardien·ne·s de la paix. Son rôle varie en fonction de son affectation.

Qualités :

- Humaines et relationnelles,
- Bon sens et logique.

Formation :

La formation à l'École nationale supérieure de police (ENSP) dure deux ans (un an de stage dans différents services). Accès sur concours, avec un bac + 4 en droit, de préférence, réservé aux moins de 30 ans. Engagement de sept ans. Trois grades : commissaire de police, commissaire principal de police, commissaire divisionnaire de police.

Salaire :

Les élèves commissaires sont rémunérés pendant leur stage à l'ENSP 1 429 € net mensuel environ. Un·e commissaire titulaire débutant·e touche environ 3 164 € net/mois, un·e divisionnaire au dernier échelon, environ 7 826 € net/mois.

Environnement :

Dans la police judiciaire : spécialiste de la recherche criminelle (démantèlement de réseaux de vol, arrestations de trafiquants...). Il ou elle travaille alors dans une brigade (la criminelle, les stups, la brigade de répression du banditisme, la brigade des mœurs). À la Direction centrale des renseignements généraux (RG) : collecte des renseignements d'ordre politique, social, économique (contrôle des courses, des jeux...). À la Direction de la surveillance du territoire (DST) : combat le terrorisme et prévient les attentats. Le ou la commissaire peut également exercer dans d'autres services comme la police de l'air et des frontières, à la Préfecture de Paris...

Commissaire de police