Annuler

Métier : Gardien·ne de la paix

Devenir Gardien·ne de la paix (formation, salaire...)

14 juin

Repérable grâce à son uniforme bleu, le·a gardien·ne de la paix veille à la sécurité et à l'ordre public.

Gardien·ne de la paix

Définition :

Repérable grâce à son uniforme bleu, le·a gardien·ne de la paix veille à la sécurité et à l'ordre public.

Compétences :

- Minimum de connaissances juridiques et informatiques,
- Règles de sécurité.

Activités :

Ses tâches varient selon son affectation. Le·a gardien·ne surveille un quartier, un bâtiment, constate ou empêche des délits, apporte son aide aux personnes en difficulté et arrête des délinquants. Il ou elle peut assister les enquêtes de police, procéder à des arrestations et à des auditions, relever des preuves et effectuer des filatures ou aider au transfert d'un prisonnier. A pied ou motorisé, il ou elle est polyvalent·e et effectue de nombreuses tâches de sécurité de proximité.

Qualités :

- Bonne condition physique,
- Sens relationnel,
- Contrôle de soi,
- Sens du devoir,
- Diplomatie,
- Autorité.

Formation :

Aucune formation nécessaire mais il est préférable d'avoir le baccalauréat pour réussir le concours de l'école de police. La formation dure un an en alternance avec des cours et des stages.

Salaire :

En tant qu'agent de catégorie C il gagne 1 300 euros net / mois. Grâce à des concours internes, il ou elle peut évoluer et devenir brigadier·ière puis brigadier·ière major de police avec un salaire de 2 900 euros net par mois.

Environnement :

- Commissariats de police,
- Police judiciaire,
- Douanes,
- Préfecture de police de Paris,
- Compagnies républicaines de sécurité (CRS),
- Lieux de détention.

Gardien·ne de la paix