Annuler

Métier : Surveillant·e pénitentiaire

Devenir Surveillant·e pénitentiaire (formation, salaire...)

14 juin

En contact quotidien avec les détenu·e·s, le·a surveillant·e assure l'ordre et la sécurité au sein des prisons. Il ou elle peut aussi travailler dans les maisons d'arrêt.

Surveillant·e pénitentiaire

Définition :

En contact quotidien avec les détenu·e·s, le·a surveillant·e assure l'ordre et la sécurité au sein des prisons. Il ou elle peut aussi travailler dans les maisons d'arrêt.

Compétences :

- Connaître les droits et les devoirs des détenus, - Être en bonne condition physique, - Pratiquer l'autodéfense et le tir.

Activités :

Il ou elle effectue la fouille des personnes incarcérées et de leur cellule, contrôle les repas et le courrier, et fait l'appel plusieurs fois par jour. Il ou elle surveille également les détenu·e·s lors de leurs promenades, leurs activités de travail ou encore lorsqu'ils ou elles sont au parloir. C'est aussi une personne de contact qui favorise le dialogue pour participer à la future réinsertion des personnes qui sont à sa charge.

Qualités :

- Avoir une bonne vue et être observateur·rice, - Être autoritaire et rigoureux·euse, - Avoir le sens de la communication, - Être maître de soi.

Formation :

Formation de 8 mois rémunérée en alternance accessible sur concours à l'ENAP (école nationale d'administration pénitentiaire). Après plusieurs années d'expérience, possibilité de passer d'autres concours pour évoluer hiérarchiquement.

Salaire :

1 579 € net par mois en moyenne.

Environnement :

Établissement pénitentiaire ou maison d'arrêts.

Surveillant·e pénitentiaire