Annuler

Métier : Pisteur·euse secouriste

Devenir Pisteur·euse secouriste (formation, salaire...)

22 juin

Le·a pisteur·euse secouriste s'assure de la sécurité et de la praticabilité des pistes de skis. Il ou elle est également chargé·e d'une mission de prévention et de secours auprès des skieur·ieuse·s.

Pisteur·euse secouriste

Définition générale :

Le·a pisteur·euse secouriste s'assure de la sécurité et de la praticabilité des pistes de skis. Il ou elle est également chargé·e d'une mission de prévention et de secours auprès des skieur·ieuse·s.

Compétences nécessaires :

Connaissance de la montagne, des méthodes de secourisme et dans la maîtrise des appareils de glisse.

Activités :

Le·a pisteur·euse intervient lors des accidents sur les pistes de ski, cherche les disparus en montagne et veille au bon fonctionnement des pistes. Il ou elle est aussi là pour informer et donner des conseils aux skieur·ieuse·s.

Qualités :

- Passionné·e de sports de glisse,
- Sens de l'orientation,
- Goût du challenge,
- Sang-froid.

Formation recommandée :

L'obtention du bac n'est pas nécessaire. Il faut être titulaire de l'attestation de formation aux premiers secours ainsi que du brevet national de pisteur secouriste ou de maître pisteur secouriste (options ski alpin ou ski nordique). Ce dernier est accessible après l'obtention d'un test de ski alpin ou nordique.

Salaire :

Le smic 1 500 € pour un·e débutant·e, auquel s'ajoutent des avantages : les repas, prime d'habillement et forfaits de ski et jusqu'à 2 300€ brut par mois pour un·e pisteur·euse confirmé·e.

Environnement :

La montagne, stations de sports d'hiver.

Pisteur·euse secouriste