Annuler

Métier : Bio Informaticien·nne

Devenir Bio Informaticien·nne (formation, salaire...)

04 juillet

Le métier de bio informaticien se situe à l'interface entre le monde de la biologie et celui de l'informatique.

Bio Informaticien·nne

Définition :

Le métier de bio-informaticien se situe à l'interface entre le monde de la biologie et celui de l'informatique. Il ou elle nécessite un double champ de compétences principalement en génomique et en informatique.

Activité :

Le ou la bio-informaticien·nne a pour mission de concevoir des médicaments par ordinateur et, le cas échéant, de développer des logiciels susceptibles d'aider les chimistes à analyser les molécules et mettre au point les procédés les plus efficaces.

Formation :

Un haut niveau de formation initiale (troisième cycle d'enseignement supérieur, doctorat, diplôme d'ingénieur) est demandé pour exercer le métier de bio-informaticien. Formation de niveau Bac +4 ou bac +5 en chimie, biologie et informatique, suivie d'une expérience chez un utilisateur ou une entreprise professionnelle du domaine. Le DU de bio-informatique structurale dispensée par la faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques de l'université Paris VI. Il existe aussi des Masters Recherche Sciences Technologies Sciences et Santé (Biologie des adaptations et des interactions ; Écologie, évolution et plasticité des génomes ; Génétique, développement et immunité ; Pharmacologie, physiologie et neurobiologie).

Qualités :

Capacité d'analyse, d'abstraction, de synthèse, beaucoup de rigueur et de méthode ainsi que d'adaptabilité pour se positionner correctement par rapport une double appartenance disciplinaire. Pour s'adapter aux évolutions techniques et scientifiques il ou elle devra, régulièrement, suivre des formations. Sens de l'écoute (bien comprendre les attentes des biologistes), du travail en équipe, ouverture d'esprit, autonomie et esprit critique.

Compétences :

Maîtrise de logiciels d'analyse des langages de programmation, modélisation et conception de base de données. Il ou elle aura aussi de très bonnes connaissances en biologie (génétique et moléculaire), en statistique, en probabilité et une excellente connaissance de l'anglais.

Salaire : 

Le salaire s'élève à 1828 € brut / mois pour un·e débutant·e et peut monter à plus de 2 200 € brut / mois pour un·e chargé·e de recherche.

Environnement :

Il ou elle travaille pour des laboratoires de recherches, des universités ou des industries pharmaceutiques et alimentaires.

Bio Informaticien·nne