Annuler

Métier : Rédacteur·rice des débats

Devenir Rédacteur·rice des débats (formation, salaire...)

30 juin

Le·a rédacteur·rice des débats intervient lors de réunions professionnelles, conférences et débats. Lors de ces échanges, il ou elle prend des notes dans le but de rédiger un compte rendu (intégral ou synthétisé) à l’usage de l’entreprise et des participant·e·s.

Rédacteur·rice des débats

Définition générale :

Le·a rédacteur·rice des débats intervient lors de réunions professionnelles, conférences et débats. Lors de ces échanges, il ou elle prend des notes dans le but de rédiger un compte rendu (intégral ou synthétisé) à l’usage de l’entreprise et des participant·e·s. Il ou elle doit donc être attentif·ive et précis dans ses notes, pour pouvoir rédiger un document fidèle aux propos tenus lors de la réunion. Le métier demande un bon esprit de synthèse, mais aussi une bonne culture générale. Car le·a rédacteur·rice peut intervenir dans de nombreux cas de figure et donc dans de très nombreux domaines ! Sans avoir besoin de comprendre dans le détail, il est néanmoins nécessaire de saisir dans leur globalité, les sujets dont il ou elle va être question. Le·a rédacteur·rice est également amené·e à se déplacer de façon régulière : avoir un véhicule peut être un véritable atout !

Compétences :

- Maîtrise de la langue,
- Excellente orthographe,
- Bonne vitesse de frappe.

Activités :

- Se déplacer sur les lieux des réunions, y assister et prendre des notes,
- Rédiger ensuite un compte rendu conforme à la demande des client·e·s et le leur faire parvenir dans les meilleurs délais.

Qualités :

- Esprit de synthèse,
- Écoute,
- Organisation,
- Adaptabilité,
- Bonne culture générale.

Formation :

Il n’y a pas de formation spécifique pour devenir rédacteur·rice des débats. Cependant, un excellent niveau de langue est attendu. La maîtrise du français est indispensable ! Ainsi des formations littéraires sont plus à même de correspondre aux exigences du métier, mais elles ne sont pas le seul chemin d’accès à cette profession.

Salaire :

Le salaire dépend de plusieurs paramètres. Si le·a rédacteur·rice est freelance, il ou elle dépendra du nombre de missions réalisées dans le mois. Certaines agences proposent des postes en CDI avec un salaire fixe et des primes.

Environnement :

Le·a rédacteur·rice travaille le plus souvent en freelance. Il ou elle peut être rattaché·e à une agence spécialisée. La plupart de son temps se découpe entre déplacements chez les client·e·s et domicile (ou tiers lieux, comme les espaces de coworking par exemple).

Rédacteur·rice des débats