Vous recherchez...

Fiche métier : Généalogiste

Généalogiste

Définition générale :

Le généalogiste est un véritable enquêteur historique. Plongé dans les archives, registres d’état-civil, actes de naissance, de mariage, et autres documents officiels, sa mission est de retracer la lignée d’une famille, ou de rechercher des héritiers. Ce sont les deux spécialités qui s’ouvrent au généalogiste : familial, ou successoral. Dans les deux cas, les recherches représentent un temps considérable, et la patience du généalogiste lui permettra d’arriver à ses fins !

Compétences :

Savoir mobiliser différentes ressources et faire appel à ses connaissances pour avancer dans ses recherches, connaître les bases du droit afin d’analyser les données récoltées et en comprendre les implications dans le présent, savoir organiser ses recherches, savoir déterminer l’exactitude des informations trouvées. 

Activités :

Faire des recherches pour atteindre l’objectif demandé, se déplacer en cas de besoin pour avoir accès à des documents spécifiques, informer et être garant de l’exactitude des données qu’il transmet à son client. Travailler en partenariat avec un notaire (pour la généalogie successorale). 

Qualités :

Être patient, persévérant, rigoureux, consciencieux, scrupuleux.

Formation :

Même s’il n’existe pas de formation dédiée à ce métier, il est néanmoins conseillé de suivre des études dans le domaine des Sciences Humaines, de l’Histoire ou du Droit (surtout pour un parcours orienté vers la généalogie successorale).

Salaire :

Le salaire dépend beaucoup de l’activité du généalogiste. Il peut compter au moins sur un SMIC, mais également sur des primes (généalogiste successoral) ou des honoraires plus élevés au vu du travail à effectuer.

Environnement :

Le généalogiste peut exercer de façon libérale, ou intégrer un cabinet spécialisé.