Vous recherchez...

Fiche métier : Technicien de laboratoire

Technicien de laboratoire

Technicien de laboratoire

Définition générale :

Le technicien de laboratoire ou technicien biologiste travaille dans un laboratoire de recherche-développement, où il effectue des analyses biologiques et des tests de contrôle des produits, encadré par un ingénieur ou un pharmacien. Le technicien d'analyses biomédicales effectue des analyses médicales qui permettent d'établir un diagnostic, préconiser un traitement…

Compétences nécessaires :

De solides connaissances en chimie et biologie, ainsi que des compétences techniques et informatiques.

Activités :

Créer un nouveau médicament ou un nouveau yaourt demande de nombreuses manipulations : il faut réaliser des analyses physico-chimiques pour s'assurer que le produit répond aux normes, contrôler l'acidité, la texture, bref, l'analyser à chaque étape de sa fabrication. Responsable du bon déroulement de la fabrication d'un produit. Assure la maintenance des appareils, la mise au point des protocoles…
Le technicien d'analyses biomédicales effectue, à partir d'une prescription médicale, des analyses de sang, d'urine ou de tissus. La nature des analyses peut varier d'un laboratoire à l'autre ou être spécialisée dans un domaine particulier : hématologie, biochimie, bactériologie, etc. Les résultats obtenus sont ensuite validés par le médecin ou le pharmacien biologiste, chef de labo.

Qualités requises :

Grande méticulosité, sens des responsabilités.

Formation nécessaire :

Pour exercer le métier de technicien de laboratoire il faut avoir un BTS ou un DUT (préparation en 2 ans après le bac) :
BTS analyses biologiques
BTS biochimiste
BTS biotechnologies
BTS qualité dans les industries alimentaires et bio-industries
BTS biophysicien de laboratoire
DUT génie biologique (avec choix d'options)

Salaire :

Le technicien de laboratoire débutant peut prétendre à un salaire d'environ 1 300 € net/mois.

Environnement :

Les techniciens d'analyses biomédicales travaillent principalement dans des laboratoires privés médicaux ou pharmaceutiques. Ils peuvent également exercer dans des hôpitaux, cliniques, centres de recherche, services de la préfecture de police…

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation