Annuler

Métier : Chargé·e de valorisation de la recherche

Devenir Chargé·e de valorisation de la recherche (formation, salaire...)

30 juin

Le·a chargé·e de valorisation de la recherche est un·e professionnel·le aux multiples fonctions : contact avec les chercheur·euse·s, contrats, accompagnement... Ses missions sont variées !

Chargé·e de valorisation de la recherche

Définition générale :

Le·a chargé·e de valorisation de la recherche est un·e professionnel·le aux multiples fonctions. Tout d’abord, il ou elle met en place des processus de promotion et de valorisation de la recherche dans un ou plusieurs domaines scientifiques, assure la bonne collaboration entre laboratoires, mais aussi avec les institutions. Il ou elle sait évaluer les résultats et les impacts d’une innovation scientifique et technologique, et accompagner le·a chercheur·euse dans la protection et la valorisation de ses travaux. C’est aussi le·a chargé·e de valorisation qui s’occupe de prospecter et d’établir des partenariats avec d’autres acteur·rice·s de son champ de recherche, au niveau national et international. Il ou elle doit bien sûr, se tenir au courant des dernières innovations de son domaine par le biais d’une veille active sur le sujet.

Compétences :

- Connaissances approfondies dans son domaine, mais aussi du fonctionnement du secteur de la recherche (institutions, entreprises, industries, associations, enseignement,…) en France comme à l’étranger,
- Capacité à négocier des contrats avec des partenaires, solides bases dans le domaine juridique (contrats, propriété intellectuelle, applications pratiques,…),
- Des connaissances en communication et marketing pourront également s’ajouter à cela, dans le but de la prise en charge de la visibilité et du rayonnement de sa structure.

Activités :

- Faire de la veille sur les innovations technologiques et scientifiques dans son domaine,
- Accompagner les chercheurs dans la valorisation et la protection de leurs travaux (aspect scientifique, juridique, économique et administratif),
- Rechercher de nouveaux partenaires, évaluer et valoriser les projets,
- Négocier des contrats,
- Mener des actions de communication pour informer,
- Donner une visibilité à sa structure,
- Assurer les bonnes relations entre laboratoires et partenaires nationaux ou internationaux.

Qualités :

- Écoute,
- Diplomatie,
- Organisation,
- Sens du contact,
- Fibre commerciale,
- Intérêt pour les sujets scientifiques.

Formation :

- Master Management de l’innovation,
- Diplômes d’ingénieurs,
- Doctorat dans un domaine en lien avec l’activité du laboratoire. 

Salaire :

Le salaire se situe entre 2 000 et 3 000 € brut / mois pour un·e débutant·e.

Environnement :

Le·a chargé·e de valorisation de la recherche peut trouver un emploi auprès des organismes publics de recherche (ex : CNRS, Inserm…), en Université dans les laboratoires de recherche, dans des groupes privés, des cabinets spécialisés dans le conseil ou encore dans des associations. Il ou elle est souvent en déplacement pour prospecter et rencontrer de nouveaux contacts !

Chargé·e de valorisation de la recherche