Annuler

Métier : Chargé·e de missions locales

Devenir Chargé·e de missions locales (formation, salaire...)

21 juin

Favorise l'émergence et l'accompagnement des projets locaux dans le cadre des dispositifs de développement des territoires. Coordonne et anime le réseau des acteurs locaux qu'ils soient territoriaux ou économiques.

Chargé·e de missions locales

Définition générale :

Favorise l'émergence et l'accompagnement des projets locaux dans le cadre des dispositifs de développement des territoires. Coordonne et anime le réseau des acteurs locaux qu'ils soient territoriaux ou économiques.

Compétences nécessaires :

Les chargé·e·s de missions ont souvent une première expérience commerciale derrière eux. Ils sont en quelque sorte les représentants d'un ou plusieurs organismes institutionnels. Ils ou elles doivent posséder une formation financière pour connaître les mécanismes des financements publics et parapublics.

Activités :

Le·a chargé·e de missions exerce dans des organismes divers, publics ou privés (syndicat ou structure de coopération intercommunale, associations interinstitutionnelles, comité de bassin d'emploi, parc naturel régional, collectivité territoriale...). L'activité s'effectue au sein d'une équipe pluridisciplinaire et nécessite d'impliquer étroitement les partenaires locaux, les élu·e·s, les administrations, les associations, les entreprises. Les contrats sont le plus souvent à durée déterminée lorsqu'ils concernent le développement d'un ou d'une suite de projets circonscrits dans le temps.

Qualités :

- Autonome et organisé·e dans la mise en œuvre des projets de développement,
- Force de proposition auprès des élus et des membres des commissions thématiques et territoriales,
- Observer,
- Analyser un milieu,
- Gérer des tensions et pressions de groupes ou de personnes,
- Disponibilité et mobilité.

Formation recommandée :

Les conditions d'accès sont variables. Ce métier est accessible généralement avec une formation de niveaux I à II dans les domaines du travail social, du droit, des sciences économiques ou humaines, de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de la communication. L'expérience professionnelle et la connaissance de l'environnement sont des atouts prédominants.

Salaire :

La rémunération varie en fonction de l'employeur, autour de 2 917 € / mois en moyenne.

Environnement :

Le·a chargé·e de développement est rattaché soit au responsable d'un département de développement, soit à un chef de projet. Il ou elle travaille en équipe avec ingénieurs études et développement, chef·fe de projet ou encore élu·e·s locaux. Selon l'étendue de ses responsabilités et la taille du projet, il ou elle peut être en relation avec les équipes commerciales, les équipes de production et les clients.

Chargé·e de missions locales