Annuler

Métier : Responsable du développement

Devenir Responsable du développement (formation, salaire...)

01 juillet

Le·a responsable du développement doit mettre en place des leviers de croissance pour son entreprise.

Responsable du développement

Définition générale :

Le·a responsable du développement ou "business developer", a pour but de développer l’activité de l’entreprise pour laquelle il ou elle travaille avec des idées innovantes, afin d’en assurer la pérennité. La fonction du ou de la responsable du développement est assez large. Elle nécessite une connaissance de plusieurs disciplines afin de pouvoir créer et mettre en place de nouveaux leviers de croissance pour l’entreprise, que ce soit de manière directe (en trouvant d'autres client·e·s, ou en proposant de nouveaux produits) ou de manière indirecte (par le biais de la communication ou du marketing par exemple). Son objectif est de permettre à l’entreprise d’accroître son chiffre d’affaires en détectant de nouvelles opportunités.

Compétences :

- Avoir des connaissances pointues sur son secteur d’activité et être curieux des dernières innovations et nouvelles méthodes,
- Savoir négocier,
- Analyser un marché,
- Maîtriser les aspects techniques de son métier pour pouvoir les conjuguer,
- Imaginer de nouvelles façons de générer du chiffre d’affaires.

Activités :

- Garantir une bonne relation entre l’entreprise, les client·e·s et les partenaires, les entretenir et les développer avec de nouvelles personnes,
- Analyser le marché et créer de nouveaux leviers de croissance,
- Présenter ses idées et convaincre,
- Mettre en place ses actions et en mesurer les résultats. 

Qualités :

- Créativité,
- Stratégie,
- Aisance relationnelle,
- Autonomie.

Formation :

- École de commerce,
- École d’ingénieur,
- Diplôme en marketing ou finance.

Salaire :

Le salaire dépend de la structure et de l'expérience, celui-ci se situe généralement entre 3 000 et 7 000 € brut / mois.

Environnement :

Le·a responsable du développement peut intégrer une entreprise, ou intervenir en tant qu’indépendant·e pour dispenser ses conseils.

Responsable du développement