Annuler

Métier : Street marketeur·euse

Devenir Street marketeur·euse (formation, salaire...)

16 juin

Le·a street marketeur·euse distribue dans la rue les autocollants, flyers, pochettes, échantillons de produits consommables faisant la publicité d'un produit ou d'un service.

Street marketeur·euse

Définition générale :

Le·a street marketeur·euse distribue dans la rue les autocollants, flyers, pochettes, échantillons de produits consommables faisant la publicité d'un produit ou d'un service.

Compétences nécessaires :

- Commerçant·e

Activités :

Véritable colporteur·euse, souvent vêtu·e aux couleurs d'une marque, il ou elle distribue, mais aussi vante les mérites du produit qu'il ou elle fait découvrir aux passant·e·s. Soit fixe, soit mobile, il ou elle peut laisser ses flyers dans les boutiques et sait où sa cible commerciale se rend pour directement aux passant·e·s. Des mises en scène artistiques peuvent être aussi des moyens de communiquer les valeurs de l'entreprise ou de l'institution. Les ONG en particulier utilisent ces méthodes afin de réveiller les consciences et inciter aux dons.

Qualités :

- Endurant·e,
- Souriant·e,
- Communicatif·ive.

Formation recommandée :

Pas de formation recommandée pour cette activité qui en règle générale s'accomplit sous forme de missions. Les entreprises font parfois appel aux agences d'intérim pour trouver ses street marketeur·euse·s.

Salaire :

Les street marketeur·euses sont payé·e·s à la mission qui peut durer de quelques heures à une semaine. Du SMIC horaire jusqu'à 100 € la journée. Il ne s'agit pourtant pas d'une source fiable d'argent, les missions étant assez irrégulières.

Environnement :

Les lieux publics du paysage urbain où il y a beaucoup de passage sont ses lieux de prédilection, près des collèges, lycées ou centres commerciaux.

Street marketeur·euse