Annuler

Métier : Éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse

Devenir Éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (formation, salaire...)

21 juin

L'éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse accompagne des mineur·e·s en difficulté, soit dans le cadre de la protection de l'enfance, soit dans un cadre pénal, s'ils ou elles ont commis un délit.

Éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse

Définition générale :

L'éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse accompagne des mineur·e·s en difficulté, soit dans le cadre de la protection de l'enfance, soit dans un cadre pénal, s'ils ou elles ont commis un délit.

Compétences :

Connaissance du droit, des organismes et des voies de réinsertion.

Activité :

- Évalue la situation sociale et professionnelle d'un jeune,
- Met en place son projet éducatif,
- Le soutient en périodes difficiles,
- Met tout en œuvre pour l'aider à régler ses problèmes familiaux,
- Surveille l'exécution de certaines peines.

Qualités :

- Bon équilibre psychique,
- Bon relationnel,
- Sens de l'écoute,
- Bonne gestion du stress,
- Pédagogie.

Formation :

Sur concours après avoir réalisé un Bac +2 (BTS, BUT)

Salaire :

1 710 € brut / mois plus les primes en début de carrière, ce salaire peut augmenter à 2 849 € brut / mois plus les primes 

Environnement :

Fonctionnaire de l'État, l'éducateur·rice PJJ peut travailler en foyers d'hébergement, au sein des services sociaux éducatifs, auprès des tribunaux. Le travail se fait souvent en équipe, avec des psychologues, des assistant·e·s de services sociaux,...

Éducateur·rice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse