Vous recherchez...

Interview : Ouvrier boucher

Ouvrier boucher

Ouvrier boucher (depuis 17 ans)

Société: Au Pavé Lillois

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel ?

J'ai obtenu mon CAP boucher puis j'ai passé mon BP dans la même spécialité et mon CAP de charcutier. J'ai ensuite directement été embauché au Pavé Lillois, d'abord en contrat d'apprentissage pendant 6 ans, puis en tant qu'ouvrier boucher.

Comment se passent vos journées ?

Quand j'arrive le matin je prépare la viande. Cela me prend environ 1h30. Ensuite je m'occupe de du nettoyage car il n'y a pas de femme de ménage, et je dispose les produits en vitrine. Je prépare également des sandwichs qui seront vendus le midi. Le reste de la journée est occupé essentiellement par le contact avec la clientèle.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?

Le seul avantage c'est la relation que l'on a avec la clientèle. Certains clients sont des habitués mais il y a également beaucoup de gens de passage. Comme la boucherie est située en centre-ville, il y a beaucoup de déménagements. On voit ainsi des clients réguliers pendant 1 ou 2 ans, puis ce sont de nouvelles têtes qui arrivent. Au niveau des inconvénients, c'est un métier assez difficile physiquement. On se coupe souvent les mains et on doit subir le froid et l'humidité. On doit également rester toujours debout et le volume horaire est parfois intense.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Il faut être courageux et motivé. C'est un métier qui demande un investissement complet et où l'on doit toujours donner de sa personne. La motivation est donc très importante. Il faut également avoir le goût du contact et être aimable pour fidéliser sa clientèle.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaiteraient suivre vos traces ?

Il faut foncer. C'est un métier où l'essentiel s'apprend sur le terrain. L'expérience est la meilleure des formations. Il ne faut pas se laisser démonter par les difficultés, il faut s'accrocher !
R. J.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation