Vous recherchez...

Dossier : Les Métiers de l’artisanat alimentaire

Les Métiers de l’artisanat alimentaire

Les Métiers de l'artisanat alimentaire

Boucher, charcutier, boulanger, pâtissier, chocolatier…, qui n'a jamais poussé la porte d'un de ces artisans de l'alimentaire. Véritables magiciens des saveurs, ces professionnels expriment leur créativité et leur passion dans les produits qu'ils proposent. Alliant savoir-faire traditionnel et technique de modernisation, ils restent aux services des clients exigeants, recherchant qualité et conseils.

Loin de l'image traditionnelle du boulanger derrière ses fourneaux, ces artisans travaillent désormais avec de nombreux partenaires. Près du terroir, sélectionnant chaque ingrédient transformé avec soin, ils connaissent l'origine de chaque produit proposé. Indépendant ou salarié, les professionnels de l'alimentaire révèlent de nombreuses facettes.Proposant du pain chaud chaque matin accompagné de délicieuses viennoiseries, la boulangerie reste le commerce alimentaire le plus fréquenté par les français. Pour pouvoir fabriquer un pain de qualité, le boulanger respecte des recettes, créant de nouveaux produits avec une habilité surprenante.

De nombreux boulangers revêtissent également le tablier de pâtissier. Spécialiste des desserts, ils connaissent les nombreux secrets de fabrication choisissant les bons ingrédients et flattant l'œil du gourmet par ses décorations. Il faut que la pâtisserie soit à la fois bonne et jolie à regarder.

Pour la plupart d'entre nous, le chocolat suscite la gourmandise. Véritable marchand de plaisir, les chocolatiers manipulent et confectionnent avec soin « ces pièces d'orfèvrerie » concoctant de nombreuses friandises plus appétissantes les unes que les autres. Choisissant le cacao, le café et autres arômes suivant la saison et ses envies, le chocolatier connaît toutes les étapes de fabrication allant de la torréfaction à la cuisson.

Non loin du chocolatier et très prisé l'été sur la plage et lors de fortes chaleurs, le glacier est l'artisan des gourmands. Il prépare sorbets, glaces, mousses… mélangeant les fruits les plus communs aux parfums les plus rares (champagne, Kiwi, banane…). Il se doit de proposer de succulentes glaces originales de part leur présentation.

Les métiers de la viande

Spécialiste de la viande, le boucher conseille et propose à ses clients des morceaux de viande. Du choix des carcasses à la découpe en passant par la transformation, le dégraissage, et le ficelage de la viande, le boucher connaît toutes les techniques de préparation, conservation et sécurité alimentaire. La profession offre encore aujourd'hui de nombreuses opportunités d'emplois. Il est souvent associé à un charcutier responsable de la préparation des plats à base de porc et de morceaux de viande.

Qu'ils soient spécialisés dans la confection des desserts ou dans les plats, tous ces professionnels ont également une mission de vendeur en alimentation. Toutefois, le métier peut s'effectuer indépendamment de l'artisanat. Travaillant dans les boutiques ou en hyper et supermarchés, ils sont au contact permanent de la clientèle et proposent des produits alimentaires très variés. Les contacts humains, la gestion, la vente et le conseil sont les qualités indispensables dans cette profession.

En cuisine

Entre l'alimentation et la restauration, le traiteur cuisine des plats suivant la volonté du client. Prêt à être emporté ou livré à domicile, ils sont souvent les acteurs des banquets, réceptions et autres cérémonies : choix du menu, décoration des tables, de la pièce, la location de salle.

Lorsque vous entrez dans une cuisine d'un restaurant, quel est votre étonnement en découvrant la rigueur et l'organisation. Réglé comme un ballet, à la minute près, « les brigades et parties » travaillent sous les ordres du chef, promu parfois artiste, pour ses recettes et ses secrets gourmands. Parmi ces petites mains, on retrouve le chef de partie en charge de la carte et du contrôle de la préparation et de la présentation des plats, le commis de cuisine pour l'élaboration des assiettes, le caviste et le sommelier, présentant et agrémentant les vins suivant le menu…

Avec la vie active et le manque de temps, les restaurants collectifs et rapides se sont développés. Que ce soit pour les entreprises, les écoles, les hôpitaux ou les particuliers, il s'agit souvent de produits pré élaborés par les grandes industries alimentaires.

Formation

Il y en a pour tous les goûts dans l'alimentaire. CAP, BEP et bac professionnel restent les diplômes les plus délivrés pour ces artisans de l'alimentation. Vous pourrez également compter sur les BP (Brevet Professionnel) et BM (Brevet de Maîtrise). Du côté des métiers de la restauration, privilégiez les BTS hôtellerie, restauration. Enfin, quelque soit la profession, choisissez l'apprentissage et l'alternance. Sachez enfin, que les débouchés dans ces professions restent prometteurs.