Annuler

Métier : Sommelier·ière

Devenir Sommelier·ière (formation, salaire...)

21 juin

En restaurant ou en cave, c'est le·a spécialiste du vin. Le·a sommelier·ière sélectionne des vins, prépare un assortiment et assure le service auprès de la clientèle.

Sommelier·ière

Définition générale :

En restaurant ou en cave, c'est le·a spécialiste du vin. Le·a sommelier·ière sélectionne des vins, prépare un assortiment et assure le service auprès de la clientèle.

Compétences nécessaires :

- Goût,
- Odorat, 
- Vue développée,
- Connaissance parfaite de tous les vins et de tous les crus,
- Bonne présentation,
- Bon contact avec la clientèle,
- La connaissance d'une seconde langue est, dans certaines régions, nécessaire.

Activités :

Le·a sommelier·ière commande à distance ou choisit ses vins directement en cave, contrôle la marchandise, stocke dans les meilleures conditions, sert le vin, et conseille à l'achat.

Qualités nécessaires :

- Goût de la perfection,
- Patience,
- Bonne culture générale.

Formation :

Le plus adapté reste le CAP restauration suivi de la mention complémentaire sommellerie, ou le BP sommelier accessible après :

- Une Mention Complémentaire (MC) sommelier et deux ans de pratique,
- Un CAP restaurant,
- Un BEP Hôtellerie-restauration,
- Une MC employé barman,
- Un bac professionnel restauration,
- Un bac techno restauration,
- Un BP restauration,
- Un BP Barman,
- Un BTS Hôtellerie-restauration.

Salaire :

Autour du Smic au début, un·e sommelier·ière confirmé·e gagne environ 3 000 € bruts/mois.

Sommelier·ière