Vous recherchez...

Interview : Sommelier

Sommelier

Sommelier au Luxembourg, Tristan Petit a bien voulu répondre à nos quelques questions sur son métier. Découvrez avec lui l’envers du décor de ceux qui embellissent nos caves à vin et donnent à celui-ci une qualité optimale.

 

Quel cursus scolaire avez-vous suivi et est-ce que celui-ci vous a amené à exercer cette profession ?

Je n’ai poursuivi aucune école de sommellerie, juste une formation (par de très grands sommeliers connus comme des « Meilleurs ouvrier de France et champion du monde »). Un apprentissage sur le tas donc, en tant que passionné, dans de grands restaurants étoilés au guide Michelin.

 

Dans quelle entreprise travaillez-vous ?

Je travaille actuellement au restaurant le Bourbon à Pétange dans le sud du Luxembourg. Celui-ci a été ouvert il y a huit mois, repris par des chefs étoilés ayant travaillés dans les plus grands restaurants de Paris et Bordeaux. J’ai été embauché grâce à la renommée de mon travail et ma position au niveau européen.

 

En quoi consiste votre profession ?

Ma profession consiste a gérer les stocks de boisson, à avoir une connaissance parfaite sur toutes les boissons (apéritifs, softs, digestif et vins), à savoir reconnaître à l’aveugle un vin et le détailler (terroirs, pays, allocation, millésime, cépages) et enfin d’avoir une connaissance parfaite sur tout ce qui est gastronomique (des plats, produits et épices) pour pouvoir associer un mets au vin.

 

Pourquoi avoir choisi ce poste ?

Pour la passion du produit, de la nature, de l’Histoire, du patrimoine et le plaisir de faire découvrir à la clientèle nos goûts et inspirations de créations gustatives.

 

Quelles sont les qualités à avoir pour être un bon sommelier ?

Il faut juste être ouvert d’esprit, avoir un palais et un odorat développé, avoir une inspiration gustative et surtout avoir la passion de la vigne et du plaisir.

 

Quelles sont vos perspectives d’avenir ?

Elles sont simples : ouvrir mon propre bar à vin et passer dans quelques années le concours du meilleur ouvrier de France en sommellerie.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la profession ?

Les avantages sont de pouvoir goûter des crus et des bouteilles d’exception que je ne pourrais même pas me payer avec une année de salaire, de découvrir et de voyager dans des terroirs du monde, dans des vignes et distilleries et de partager les plaisirs d’un vigneron.

Pour les inconvénients, ils sont simples : on vit à l’envers des gens. Quand vous êtes en repos, nous travaillons et on ne peut pas vraiment avoir de vie de famille sauf si votre compagne comprend votre métier.

 

Avez-vous un conseil à donner à ceux qui voudraient exercer cette profession ?

De ne pas penser qu’à soi-même, de se laisser porter par la découverte et d’oublier le côté commercial du produit.

Voir aussi

Offres de formation