Fiche métier : Data Protection Officer

Data Protection Officer

Définition générale : C’est un métier nouveau. En regard de la présence de plus en plus importante des données en entreprise, des questions relatives à la sécurité et à la légalité ont émergé. Pour répondre à cela, le métier de Data Protection Officer voit le jour. Le Data Protection Officer a un vaste champ de connaissances pour assurer la protection, la sécurité et la conformité des données. C’est à lui que revient la tâche de réaliser des dispositifs adéquats pour les données de l’entreprise. Il a pour cela plusieurs outils : Token, chiffrement, mais aussi des références, comme des textes de loi, ou des règlements européens…

Compétences : Connaître la loi en vigueur et les processus d’application, suivre l’évolution de la législation, avoir d’excellentes connaissances en informatique pour protéger et anticiper les risques. Maîtriser les langages et la cryptologie, permettant de réaliser des systèmes de protection efficaces.

Activités : Réaliser des audits des systèmes de sécurité, vérifier la légalité de la détention mais aussi de la manipulation des données détenues par l’entreprise, identifier les éventuelles failles et instaurer des systèmes de protection aussi fiables et efficaces que possible, pour la prévention des risques liés.

Qualités : Sens de la communication, rigueur, esprit d’analyse, réactivité, intégrité.

Formation : Bac +5. Master en informatique, spécialisé en cryptologie et sécurité. Des masters spécialisés niveau Bac +6 existent également : Informatique et libertés, sécurité des systèmes d’information, cybersécurité-cyberdéfense. 

Salaire : Pour un débutant, environ 2 500 € bruts.

Environnement : Le Data protection officer est amené à travailler dans une entreprise. Que ce soit pour le compte même de celle-ci ou pour des clients. Il passe le plus clair de son temps dans son bureau et manie les outils informatiques.  

Offres d'emploi

Offres de formation