Annuler

Métier : Acousticien·ne

Devenir Acousticien·ne (formation, salaire...)

09 juin

Assez du bruit des voitures et de la ville, l'acousticien·ne est là pour analyser et trouver des solutions pour diminuer les nuisances sonores.

Acousticien·ne

Définition générale :

Assez du bruit des voitures et de la ville, l'acousticien·ne est là pour analyser et trouver des solutions pour diminuer les nuisances sonores.

Compétences nécessaires :

- Électronique, informatique, acoustique et isolation,
- Connaissances des normes et cadres légaux.

Activités :

L'acousticien·ne à un rôle préventif et correctif, réalise un diagnostic, enregistre et classe les sons, les mesure et trouve des solutions pour diminuer leur puissance. Spécialiste des sons, il ou elle peut participer à la construction de salles de concerts pour optimiser l'acoustique. En tant que chercheur·euse, il ou elle réalise des études sur les nuisances sonores et la création d'innovation pour les diminuer.

Qualités :

- Minutie, précision et organisation,
- Esprit d'équipe et goût pour l'innovation.

Formation recommandée :

Université du Maine : BUT, BTS et licence pro acoustique et vibrations
Formation en physique et électronique : Diplôme d'ingénieur filière acoustique et vibrations industrielles

Salaire :

- Pour un technicien : 2 100 à 2 500 € bruts par mois en moyenne,
- Pour un chercheur au CNRS : de 1800 à 3600 bruts par mois

Environnement :

- Collectivités,
- Entreprises,
- Associations,
- Chez les particuliers.

Secteurs d'activités très diversifiés. En libéral en tant que consultant.

Acousticien·ne