Annuler

Métier : Technicien·ne du son

Devenir Technicien·ne du son (formation, salaire...)

20 juin

Le·a technicien·ne du son, aussi appelé·e "preneur·euse de son", supervise la sonorisation de spectacles et productions sonores en direct ou en différé.

Technicien·ne du son

Définition générale :

Le·a technicien·ne du son, aussi appelé·e "preneur·euse de son", supervise la sonorisation de spectacles et productions sonores en direct ou en différé.

Compétences nécessaires :

- Compétences en électricité,
- Maîtrise des nouvelles technologies,
- Connaissances musicales.

Activités :

- Transport et câblage du matériel,
- Vérification de la qualité artistique et technique du son,
- Réglage du produit sonore.

Qualités :

- Oreille musicale,
- Sens de l'observation,
- Esprit d'équipe.

Formation recommandée :

- BTS audiovisuel option métiers du son,
- Diplôme de l'école Louis Lumière option son,
- Diplôme de la FEMIS (Bac + 5).

Salaire :

Leur salaire est compris entre 1 500 et 1 700 € brut / mois. Généralement, ils ou elles sont rémunéré·e·s à l'heure ou au spectacle.

Environnement :

Dans le milieu de la production audio-visuelle, le·a technicien·ne du son travaille en équipe sous la direction de l'ingénieur du son, avec généralement le statut de salarié·e intermittent·e du spectacle.

Technicien·ne du son