Annuler

Métier : Puériculteur·rice

Devenir Puériculteur·rice (formation, salaire...)

09 juin

Si vous aimez les tout-petits et les enfants, ce métier est fait pour vous. Le puériculteur·rice veille au bien-être physique et moral des enfants.

puériculteur·rice

Définition générale :

Si vous aimez les tout-petits et les enfants, ce métier est fait pour vous. Le puériculteur·rice veille au bien-être physique et moral des enfants.

Compétences nécessaires :

- Connaissances de l'enfant : psychologie, médecine, nutrition,
- Capacité à gérer une structure et une équipe.

Activités :

Quelle que soit la structure, le puériculteur·rice apporte les soins quotidiens, conseille les parents et suit l'évolution physique et psychologique de l'enfant. Il ou elle s'occupe également des soins médicaux et infirmiers. Dans les PMI (Protection Maternelle et Infantile), il ou elle joue un rôle de prévention, de conseil, de protection et d'éducation. Dans les crèches, il ou elle s'occupe de l'enfant dans sa globalité : soins quotidiens et médicaux, alimentation et hygiène.

Qualités :

- Calme et douceur,
- Sens des responsabilités et organisation,
- Capacité d'écoute et de dialogue,
- Empathie et ouverture d'esprit.

Formation recommandée :

Diplôme d'infirmière en 3 ans ou celui de sage-femme en 4 ans après le bac puis un an de formation pour obtenir le diplôme d'état de puériculteur·rice.

Salaire :

Varie selon la fonction et la structure mais le salaire moyen et de 1792 € bruts / mois.

Environnement :

- Hôpitaux publics ou privés,
- Maternités,
- Crèches,
- PMI.

puériculteur·rice