Annuler

Métier : Manipulateur·rice en électroradiologie

Devenir Manipulateur·rice en électroradiologie (formation, salaire...)

Mardi dernier

Le·a manipulateur·rice d'ERM est chargé·e des actes radiologiques qui mèneront à des diagnostics et parfois à des traitements pour les patients. Il ou elle assure la prise en charge psychologique et l'information du patient en expliquant et mettant en confiance.

Manipulateur·rice en électroradiologie

Définition générale :

Le·a manipulateur·rice d'ERM est chargé·e des actes radiologiques qui mèneront à des diagnostics et parfois à des traitements pour les patients. Il ou elle assure la prise en charge psychologique et l'information du patient en expliquant et mettant en confiance.

Activités :

Véritable technicien·ne de la santé, il ou elle est chargé·e du fonctionnement d'appareils de plus en plus sophistiqués (imagerie médicale, exploration fonctionnelle...) utilisés à la fois pour le dépistage et le traitement de certaines maladies (particulièrement des cancers). Il ou elle se doit d'être très vigilant car il ou elle est amené·e à manipuler des substances dangereuses et à respecter de sévères consignes de sécurité. De plus, il ou elle travaille toujours sous la responsabilité d'un médecin radiologue.

Qualités :

- Avoir le sens du contact, des responsabilités,
- Savoir être à l'écoute de ses patients,
- Posséder une grande faculté d'adaptation.

Formation :

Diplôme d'état de manipulateur en électroradiologie, ou diplôme de technicien supérieur (DTS) en imagerie médicale et radiologie thérapeutique (bac +3).

Salaire :

En début de carrière, environ 1 700 € brut/mois dans le secteur privé et et peut monter jusqu'à 2 268 € dans les centres de luttes contre le cancer par exemple. Le marché de cet emploi est en pleine expansion et les jeunes diplômés n'ont aucune difficulté à trouver du travail. Cependant, ils débutent souvent en cumulant plusieurs CDD et remplacements (64 % des diplômés de 1999) avant de trouver un poste stable.

Environnement :

Dans les secteurs privé et public, il ou elle peut travailler dans des hôpitaux, des cabinets médicaux ou de radiologie, des dispensaires ou des centres de dépistage. Les secteurs où on le trouve le plus souvent sont spécialisés en radiodiagnostic, radiothérapie, médecine nucléaire ou exploration fonctionnelle. L'exercice libéral n'existe pas.

Manipulateur·rice en électroradiologie