Vous recherchez...

Interview : Stagiaire chargé de communication en mairie

Stagiaire chargé de communication en mairie

Amélie Quersin (24 ans)

Société: mairie de Wervicq-Sud

Quel est ton parcours étudiant depuis l'obtention du Bac ?

Après mon Bac STT comptabilité-gestion (option communication), je me suis orientée vers un DUT GEA à l'IUT de Lille 1. Puis souhaitant me spécialiser rapidement et ayant un peu découvert la communication, je me suis inscrite, en admission parallèle, en troisième année à l'ISEG. Au départ, je souhaitais faire ces études pour les matières orientées vers la publicité, mais actuellement, je me rends compte que c'est davantage la communication qui me correspond. Ce qui me plaît c'est le côté stratégique de la communication, l'élaboration de supports et bien sûr l'aspect relationnel du métier.

As-tu eu plusieurs expériences pratiques qui ont pu te faire découvrir les différentes facettes de la communication ?

J'ai effectué un premier stage au service communication de La Poste, au centre financier. Cette première expérience m'a permis de découvrir le fonctionnement d'un service de communication interne. De plus, aimant la diversité des activités, j'ai pu varier les travaux et me rendre compte des missions d'un chargé de communication. J'étais chargée entre autres de la mise à jour du site Intranet, de la rédaction du journal interne, de la réalisation d'un film interne et de la préparation de diverses manifestations. Actuellement je suis en stage à la mairie de Wervicq-Sud depuis deux mois.

Quelles sont les différentes missions de ce stage ? Que t'apportent-elles ?

Mes missions sont assez variées car la mairie n'a pas de réel communicant au sein de sa structure. Je travaille en totale autonomie sous la direction de l'adjoint du maire. Je m'occupe de la mise à jour du site Internet, de l'élaboration de deux magazines municipaux (un trimestriel et un mensuel) et de la diffusion d'infos vers les autres structures attachées à la mairie. Ces activités sont vraiment intéressantes car j'ai pu mesurer la difficulté d'être constamment un « relais d'informations », aussi bien en interne, qu'en externe. Ce stage m'a déjà beaucoup appris. En effet, il m'apporte une large prise d'autonomie ainsi qu'une grande polyvalence professionnelle.

Une fois diplômée, souhaiterais-tu exercer ton activité en interne ?

En interne, sûrement car je souhaite rester une généraliste de la communication pour varier mes activités et un peu « toucher à tout ». Je souhaite rester polyvalente pour élargir mes compétences et avoir plus de débouchés par la suite.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?

C'est un travail diversifié accompagné de nombreux contacts, ce qui évite toute monotonie professionnelle. Cependant, en étant polyvalent et en se plaçant en « généraliste », le plus dur est de pouvoir s'adapter à tout type de mission. Il faut aussi noter que c'est un métier rempli de responsabilités et il n'est pas toujours évident de pouvoir toujours véhiculer une bonne image de l'institution.

D'après toi, quelles sont les qualités requises pour exercer cette fonction ?

Il faut savoir s'adapter à chaque public et avoir un sens du contact certain. De plus, il est essentiel d'avoir une vivacité d'esprit et une rapidité d'exécution pour pouvoir agir vite et de façon efficace. Pour cela, il est nécessaire d'être rigoureux et organisé.

Quels conseils pourrais-tu donner à un étudiant qui souhaiterait entrer en école de communication ?

De bouger ! Il faut être curieux de tout et être polyvalent pour s'adapter facilement à un nouveau travail. De plus, je lui conseillerais de tenter le plus de stages possibles pour qu'il puisse rapidement trouver sa voie.
M.H.K

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage