Annuler

Métier : Administrateur·rice judiciaire

Devenir Administrateur·rice judiciaire (formation, salaire...)

14 juin

L'administrateur·rice judiciaire aide les entreprises en difficultés. Il ou elle intervient lors d'une procédure de redressement judiciaire et est mandaté·e par le tribunal et le ministère public.

Administrateur·rice judiciaire

Définition :

L'administrateur·rice judiciaire aide les entreprises en difficultés. Il ou elle intervient lors d'une procédure de redressement judiciaire et est mandaté·e par le tribunal et le ministère public.

Compétence :

Il ou elle doit connaître parfaitement son droit et être capable d'une bonne gestion. Il ou elle peut aller plaider devant le tribunal du commerce, en audience publique ou en chambre du conseil. L'administrateur·rice doit donc être un bon orateur.

Activités :

 L'administrateur·rice a plusieurs missions. Il ou elle doit tenter de sauver les entreprises et les emplois en limitant les licenciements. Il ou elle revêt souvent un rôle de mandataire ou de conciliateur. L'administrateur·rice peut négocier un rééchelonnement des dettes avec une banque et proposer un plan de redressement financier ou de cession en cas de liquidation et peut également mettre en place une administration provisoire pour remplacer les dirigeant·e·s (Pdg, commerçant, gérant,...). Ainsi, il ou elle devient alors gérant·e et discute avec les associés ou les actionnaires. Enfin, il ou elle a le droit d'intervenir lors de successions pour administrer les biens.

Qualités :

- Écoute,
- Diplomatie,
- Tact,
- Conciliant·e,
- Prise en compte de la dimension humaine et psychologique.

Formation :

Bac +5 en droit, science économique, en gestion. De plus en plus de candidat·e·s viennent d'une grande école de commerce. Trois ans de stage dans l'étude d'un·e administrateur·rice pour se présenter à l'examen d'aptitude des administrateurs judiciaires sont nécessaires. L'examen comprend 3 épreuves écrites et 5 épreuves orales dont 5 épreuves de droit.

Salaire :

En début de carrière, le salaire se situe entre 1 600 et 2 000 € bruts par mois. Au sein d'une entreprise, ce salaire peut monter jusqu'à 3 000 € brut par mois.

Environnement :

Travaille en libéral, peut exercer seul ou au sein d'une société civile professionnelle.

Administrateur·rice judiciaire