Annuler

Métier : Magasinier·ière automobile

Devenir Magasinier·ière automobile (formation, salaire...)

14 juin

Le·a magasinier·ière assure la logistique d'une entreprise en se chargeant de la réception, du stockage, de la préparation et de la distribution des marchandises.

Magasinier·ière automobile

Définition :

Le·a magasinier·ière assure la logistique d'une entreprise en se chargeant de la réception, du stockage, de la préparation et de la distribution des marchandises.

Compétences :

Le·a magasinier·ière se doit d'être un·e organisateur·rice né·e. Vif·ve, réactif·ive, efficace, sachant jongler aisément entre bons de commandes, microfiches et logiciels. Connaissance des outils informatiques.

Activités :

Le·a magasinier·ière en fournitures automobiles est un·e spécialiste de toutes les pièces de rechange et accessoires automobiles imaginables, du joint de culasse au siège pour bébé. Il ou elle reçoit et vérifie les commandes (tant au niveau qualitatif que quantitatif), gère l'état des stocks le plus régulièrement possible afin d'éviter les ruptures, participe aux commandes et prépare les expéditions. Dans sa fonction de vendeur·euse, qui constitue le deuxième pôle de cette profession, le·a magasinier·ière en fourniture automobile se charge de conseiller les client·e·s sur les pièces les mieux adaptées à leur véhicule et sur le montage des pièces courantes (filtre à air, bougies,...). Il ou elle peut être amené à gérer des factures et des encaissements.

Qualités :

- Connaissances techniques sur l'automobile et sur les pièces,
- Savoir parler « technique »,
- Sens de la communication,
- Goût du contact.

Formation :

Le CQP (certificats de qualification professionnelle) Vendeur de pièces de rechange et accessoire automobile, reconnu de même niveau qu'un bac pro, a été mis en place par l'ANFA (Fonds d'Assurance Formation de la Branche des Services de l'Automobile). Il se prépare en alternance en 14 à 15 mois après un CAP vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles, ou mécanicien en maintenance de véhicules.

Environnement :

Le·a magasinier·ière travaille sur les quais, dans un entrepôt, chez un distributeur ou en magasin. Le travail en équipe n'est pas rare et il arrive que le·a magasinier·ière doive porter de lourdes charges. Toutefois, la multiplication d'outils comme les chariots élévateurs diminue le nombre de tâches pénibles.

Salaire :

En début de carrière, le salaire tourne autour de 1 900 € bruts / mois.

Magasinier·ière automobile