Annuler

Métier : Grutier·ière

Devenir Grutier·ière (formation, salaire...)

24 juin

Le·a grutier·ière est le·a conducteur·rice d’une grue lors des chantiers.

Grutier·ière

Définition générale :

Le·a grutier·ière déplace de lourdes charges et répartit les éléments ou matériaux sur tout le chantier grâce à sa grue.

Compétences :

Des connaissances globales sur le monde du bâtiment forment un atout et une formation poussée sur la conduite de l’engin est indispensable.

Activités :

- Approvisionne en matériel les différentes parties d’un chantier,
- Transporte les armatures grâce à sa grue,
- Communique avec les chefs d’équipe et veille à la sécurité comme au respect des normes de l’engin dont il ou elle est responsable de l’entretien (vérifie les freins, entretient les câbles, etc).

Qualités :

- Précis·e,
- Coordonné·e,
- Calme,
- Responsable,
- Non-victime de vertige,
- Réactif·ive.

Formation :

- CAP conducteur d’engins de travaux publics et carrières,
- BP conducteur d’engins de chantier de travaux publics,
- Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité des engins de manutention,
- BAC pro maintenance des matériels, option travaux publics et manutention,
- Certificat de formation professionnelle de conducteur de grue à tour.

Salaire :

Variable de 2 000 à 2 200 € brut / mois.

Environnement :

Travaille seul·e dans les airs lorsqu'il ou elle est dans sa grue mais reste en contact radio avec toute l'équipe du bâtiment. Le·a grutier·ière a des horaires irréguliers et doit se montrer mobile selon le lieu des chantiers obtenus.

Grutier·ière