Annuler

Métier : Conducteur·rice de travaux

Devenir Conducteur·rice de travaux (formation, salaire...)

20 juin

Le·a conducteur·rice de travaux est en charge de l'organisation, du suivi et du bilan d'un chantier.

Conducteur·rice de travaux

Définition générale :

Le·a conducteur·rice de travaux est en charge de l'organisation, du suivi et du bilan d'un chantier.

Compétences nécessaires :

- Expérience dans le milieu du BTP,
- Connaissances techniques.

Activités :

Sur un chantier important, le·a conducteur·rice de travaux est responsable d'un secteur du BTP en particulier, il ou elle dirige l'équipe d'ouvriers. Son rôle est important également au moment des études de dossiers de projets de construction. Il ou elle intervient lors du choix des méthodes de réalisation ou des matériaux, des équipes, établit le planning de toutes les interventions puis assure le suivi et informe les clients, l'architecte et le chef d'entreprise de l'avancement du chantier. C'est lui ou elle qui fait le lien entre tous les intervenant·e·s.

Qualités requises :

- Rigueur,
- Organisation,
- Poigne,
- Sens du travail en équipe,
- Disponibilité.

Formation recommandée :

Après un BUT Génie Civil, un BTS Bâtiment ou Travaux publics, il est recommandé de faire une école d'ingénieur comme l'ENPC, l'ESTP ou l'école des Mines de Douai.

Salaire :

Le salaire d'un·e conducteur·rice de travaux débutant·e atteint les 1 800 € et peut varier de 3 000 à 4 500 € mensuels bruts avec l'expérience.

Environnement :

En bureau, mais il ou elle est la plupart du temps en déplacement sur les chantiers.

Conducteur·rice de travaux