Annuler

Métier : Cadreur·euse

Devenir Cadreur·euse (formation, salaire...)

04 juillet

Le·a cadreur·euse enregistre à l'aide d'un caméscope ou d'une caméra des séquences cinématographiques, télévisuelles ou liées à l'actualité dans le cadre de reportages.

cadreur·euse

Définition générale :

Le·a cadreur·euse enregistre à l'aide d'un caméscope ou d'une caméra des séquences cinématographiques, télévisuelles ou liées à l'actualité dans le cadre de reportages.

Compétences :

- Connaître les différents types de matériels et de pellicules qui permettront la meilleure mise au point et une qualité d'image irréprochable,
- Soigneux vis-à-vis du matériel, bien organisé,
- Bonne forme physique car certains tournages demandent de porter la caméra dans des conditions parfois acrobatiques.

Activités :

Tout d'abord, le·a cadreur·euse étudie le scénario afin de transmettre les informations indispensables (prises de vues, éclairage, réglages,...) au reste de l'équipe et participe au choix du matériel et des divers lieux de tournage. Il ou elle s'assure constamment de la qualité de l'image : il ou elle est l'œil du réalisateur et veille à la fidélité des images par rapport à la sensibilité, la vision qu'en a ce dernier, entretient son matériel et étiquette les pellicules.

Qualités :

- Sens de l'écoute et de l'initiative,
- Capacité à travailler en équipe et à s'adapter aux nouvelles technologies,
- Sensibilité artistique.

Envrionnement : Les tâches du cameraman diffèrent selon qu'il ou elle travaille sur un long-métrage, un plateau de télévision ou un reportage. Il ou elle peut être amené à travailler de nuit, en extérieur, à l'étranger et ses horaires sont plutôt irréguliers.

Formation :

BTS métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image.

Salaire : 

Le salaire moyen est de 2 800 € brut / mois mais il ou elle est rémunéré·e à la semaine ou à la journée et peut avoir une période d'inactivité entre deux contrats.

cadreur·euse