Annuler

Métier : Soigneur·euse animalier·ière

Devenir Soigneur·euse animalier·ière (formation, salaire...)

15 juin

Dans un zoo, une clinique spécialisée dans la faune sauvage ou une réserve, le soigneur animalier veille sur une ou plusieurs espèces animales. Il en prend soin, les nourrit et parfois leur administre des médicaments sur indication du vétérinaire.

Soigneur·euse animalier·ière

DÉFINITION GÉNÉRAL :

Dans un zoo, une clinique spécialisée dans la faune sauvage ou une réserve, le·a soigneur·euse animalier·ière veille sur une ou plusieurs espèces animales. Il ou elle en prend soin, les nourrit et parfois leur administre des médicaments sur indication du vétérinaire.

COMPÉTENCES REQUISES :

- Sens du relationnel,
- Connaissance de la législation relative à son domaine professionnel,
- Connaissance des particularités des différentes espèces sauvages.

ACTIVITÉS :

- Soin aux animaux,
- Entretien et hygiène de leur habitat,
- Information au public.

QUALITÉS :

- Passion pour les animaux,
- Endurance et sang-froid,
- Rigueur.

FORMATION(S) REQUISE(S) :

- Niveau Bac Pro,
- Formation de soigneur animateur d'établissements zoologiques,
- Formation professionnelle pour adultes,
- Spécialisation de soigneur animalier.

À distance :

- Institut de Formation en Soins Animaliers (IFSA) option animaux sauvages.

SALAIRE :

Environ 1 600 € brut / mois.

CONDITIONS DE TRAVAIL :

En zoo, dans une réserve naturelle, au sein d'un centre de soin ou clinique vétérinaire spécialisée

Soigneur·euse animalier·ière