Vous recherchez...

Interview : Blogueuse professionnelle

Blogueuse professionnelle

Site: "Blog : Je ne sais pas choisir"

Crédits photo: Copyright Cyril Masson

Depuis combien de temps tenez-vous votre blog Je sais pas quoi choisir ?

J'ai ouvert mon blog en septembre 2007, ça fait donc un peu plus d'un an et demi. Avant celui-là, j'avais un autre blog, très différent, où je m'entraînais à écrire, mais je l'ai fermé depuis car il ne me ressemblait plus.

Quelle est votre profession à côté de votre activité de blogueuse ?

Je suis chef de projet web dans l'univers du jeu vidéo.

Pourquoi avez-vous décidé de mettre en ligne ce blog ?

A l'époque, je cherchais un emploi et je terminais de rédiger mon mémoire. J'avais besoin d'un exutoire, d'une activité différente. J'avais une vie sociale qui se limitait aux entretiens d'embauche et à mon ordinateur, j'avais besoin d'échanger avec de « vrais » gens ! J'ai profité de mon temps libre pour ouvrir cet espace, ne sachant pas trop ce que ça allait donner. Puis je me suis prise au jeu et j'ai continué ! Avec le recul, je me rends compte que ça a vraiment changé un tas de choses dans ma vie, j'ai fait énormément de rencontres et ça m'a également ouvert des portes au niveau professionnel.

Quel est votre parcours professionnel et les études que vous avez suivies pour y parvenir ?

J'ai fait un Master 1 à l'IUP Infocom de Roubaix (Lille 3), puis un Master 2 Marketing et Stratégies de Communication au Celsa, à Paris. Ces formations m'ont permis de faire près d'un an et demi de stage, principalement dans les métiers du livre. A la sortie d'école, j'ai travaillé quelques mois en agence, comme consultante. J'étais chargée de veille en ligne, pour de grands comptes. Le travail en agence ne me convenant pas totalement, j'ai changé de secteur et travaille aujourd'hui dans le jeu vidéo, où je suis chef de projet internet.

Combien de temps en moyenne consacrez-vous à votre blog par semaine ?

Le temps passé sur mon blog est très aléatoire et dépend de mon emploi du temps, de mon inspiration. En moyenne, je pense y passer environ 1 heure, 1 heure et demi par jour, et un peu plus le week-end. Sans compter les événements auxquels je suis conviée, qui peuvent avoir lieu plusieurs fois par semaine. Après, je ne me force pas : si je n'ai rien à dire, j'irai simplement voir mes commentaires, et ça s'arrêtera là.

Vous avez été élue premier blog féminin par le site Moovement. Cette élection a-t-elle augmenté de manière considérable la fréquentation de votre blog?

J'ai fait partie de la sélection 2008, mais cela n'a pas vraiment fait augmenter mes statistiques. C'est surtout un signe de reconnaissance qui fait plaisir, lorsqu'on s'investit dans quelque chose.

Y a-t-il une compétition entre blogueuses ? Comment se fait-on une place sur la blogosphère ?

La blogosphère est très avide de classement et de chiffres. Classement Wikio, classement Elle, ... chacun essaie de s'y faire sa place, mais aucun classement, finalement, n'est capable de refléter la véritable influence d'un blog. Les méthodes de calcul sont biaisées, et le nombre de lecteurs n'est pas synonyme d'influence. En raison de ces classements, il y a en effet une légère compétition, mais tout le monde n'entre pas dans cette rivalité là, tout dépend de l'objectif de chacun.Pour se faire une place dans la blogosphère, il y a deux méthodes : le plaisir d'écrire, de partager, la créativité... d'un côté, et de l'autre côté, les relations, de bonnes connaissances en techniques de référencement, etc. A chacun sa méthode pour se faire connaître, encore une fois, tout dépend de l'objectif de chacun. Après, il faut jouer le jeu : laisser des commentaires chez les autres, participer aux échanges aide à avoir de la visibilité et à se créer un réseau.

Quelle est votre ligne éditoriale ? Y a-t-il des produits que vous refuseriez de mettre en avant sur votre blog ?

Je n'ai pas de ligne éditoriale fixe, j'écris sur les sujets qui m'inspirent, sur ce qui m'intrigue, m'étonne, m'offusque... J'ai pris pour habitude également de partager des moments de ma vie... des concerts, des lectures, des rencontres. Bien évidemment, il y a des sujets dont je ne parle pas, et certains que je refuse d'aborder. Il peut s'agir de sujets trop polémiques (je considère mon blog comme un espace de divertissement et n'ai pas les compétences pour évoquer toutes les thématiques plus sérieuses, comme la politique par exemple), ou alors de choses que je ne souhaite pas que mes parents puissent lire.

Peut-on vivre de son blog ? Comment êtes-vous rémunérée pour vos parutions?

On peut vivre de son blog, et c'est le cas de quelques personnes en France, comme Eric Dupin, de Presse Citron. Mais ça reste très marginal, il faut avoir un lectorat vraiment important, et surtout vouloir monétiser son espace. De mon côté, il m'est arrivé d'être rémunérée pour publier certains articles, mais je l'ai systématiquement indiqué pour ne pas flouer mes lecteurs. Toutefois, cela me plait de moins en moins, je préfère rester libre de mes écrits: c'est avant tout cette liberté qui me donne plaisir à bloguer.

Quel conseil donneriez vous à une personne qui voudrait créer son blog et en faire un moyen de rémunération ?

Je pense que la première chose, lorsqu'on crée un blog, est de ne pas essayer d'en faire un gagne-pain. Il faut le faire avant tout par passion, par envie. La rémunération viendra peut-être plus tard si le succès est au rendez-vous. A ce moment là, effectivement, il peut être intéressant de prendre contact avec des agences spécialisées dans les billets sponsorisés (ebuzzing ou Blogrider, notamment) ou qui gèrent les relations blogueurs-marques (YoutoYou, Buzzparadise). Mais avant tout, il faut se laisser guider par l'envie de partager, l'envie d'écrire, de créer, d'échanger.
VB13/03/09

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation