Vous recherchez...

Interview : Wedding planner

Wedding planner

Marion Raucher (26 ans)

Société: Bras dessus-bras dessous

Marion Raucher, 26 ans est une jeune wedding-planner, créatrice de l'agence « Bras dessus-bras dessous » à Lille. C'est un métier encore peu connu dans notre pays et qui pourtant touche à un domaine qui en fait rêver plus d'un : le mariage.

Depuis combien de temps êtes-vous wedding planner?

Je me suis lancée en juillet dernier(2012) donc un peu plus 6 mois aujourd'hui.

Comment en en êtes-vous arrivée à créer votre agence ?

J'ai récemment fini mes études. J'ai d'abord fait un BTS communication des entreprises puis j'ai obtenu une licence puis un Master 2 en communication à l'UFR Info-Com de Roubaix et durant mes études j'ai vraiment axé mes stages sur l'événementiel parce que c'est ce qui me plaisait le plus. Après mes études, j'ai travaillé dans un studio de création, ce qui m'a permis de me rendre compte que je voulais me rediriger vers l'événementiel et plus particulièrement dans le domaine du mariage et l'organisation d'événements. C'est aussi la lecture quotidienne de nombreux blogs dans ce domaine qui m'en a donné l'envie. Mais il n'y avait pas vraiment d'agences qui répondaient au ton et à l'univers que je voulais donner à mes événements. C'est pour cela que j'ai choisi de me lancer en free-lance.

Y a-t-il une formation spécifiquement adaptée pour devenir wedding-planner ?

Pour le métier de wedding-planner aujourd'hui il n'y a pas de diplôme à proprement dit. Il existe des formations mais qui ne sont pas reconnues par l'Etat. Elles sont proposées par des personnes comme moi qui peuvent avoir envie d'en former d'autres et elles peuvent leur remettre des diplômes non officiels. Finalement ce sont des parcours d'étude dans l'événementiel qui seraient le plus adaptés cela permet de toucher à tout : la gestion et la communication générale. Après il n'y a pas de chemins préconçus pour y arriver, c'est la passion qui est importante.

Faire du mariage un business dans un contexte de crise ce n'est pas un peu risqué ?

Déjà il faut savoir que le mariage n'a pas pâti de la crise. En tout cas, il y a toujours autant de mariés en France dans les statistiques, si ce n'est plus. Après, pour la profession, il est vrai que c'est difficile parce que beaucoup de personnes veulent réaliser des choses elles-mêmes et ont donc moins tendance à s'adresser à nous. Ensuite, même si la tendance est au "low-cost", j'estime que le l'organisation d'un mariage n'est pas une chose qui se brade.

Et êtes-vous beaucoup sollicitée pour vos services ?

Il y a beaucoup de sollicitations mais peu de concrétisations. Il y a surtout la curiosité en fait… Mais mon activité est diversifiée je n'organise pas que les mariages mais tous types d'événements : baptêmes, anniversaires pour petits et grands, départ à la retraite ainsi que des événements pour les entreprises. Mais les mariages restent la prestation la plus demandée. Le problème est que dans le Nord-Pas-de-Calais, la profession est encore trop méconnue, il faut qu'elle se démocratise. Mais l'avantage de ce métier c'est que nos clients peuvent venir d'une région différente de la nôtre : J'ai autant de demandes qui proviennent de Lille que du reste de la France.

Quel est le prix moyen d'une prestation ?

C'est assez difficile de répondre à cette question. Cela dépend si c'est un mariage pour lequel je m'occupe de l'intégralité de la prestation ou non. C'est vraiment au cas par cas. Contrairement à ce que l'on pourrait penser ce n'est pas si cher, une "formule Jour J" est facturée 700 euros donc cet investissement est intéressant quand on a envie de passer une journée sans encombres. Et face au budget global d'un mariage, nous ne sommes plus à 700 euros près je pense.

Sur les mariages intégraux, à combien s'élèvent généralement vos budgets?

C'est généralement entre 10 000 et 15 000 euros, dernièrement c'est plus vers les 10 000 euros et j'ai même eu des budgets de 4 000 euros. On a des budgets de plus en plus serrés mais il faut toujours en faire autant.

Y a-t-il des périodes propices à l'activité ?

En hiver il y a forcément moins de demande, on est moins sur le terrain mais c'est tout le travail en amont qui se prépare pour les mariages du printemps et de l'été. Un mariage se prépare environ 1 an à l'avance et des personnes plus stressées demandent parfois de l'aide jusqu'à 2 ans à l'avance.

Quels sont les risques dans ce métier ?

C'est un métier stressant, puisqu'il demande la maîtrise de nombreux aspects. Mais le temps qui nous est laissé en amont sert aussi à maîtriser tout éventuel problème.

Les qualités d'une wedding-planner selon vous, quelles sont-elles ?

Être un peu touche à tout : A la fois il faut être créatif, savoir gérer un budget, être organisée, car souvent on travaille tout seul. Il faut évidemment un certain don pour la communication, pour se faire connaître cela nécessite d'utiliser pas mal d'outils. Il faut une grande ouverture d'esprit également car les thèmes peuvent être très différents et il faut savoir s'adapter à chaque demande.

Une journée type de wedding-planner c'est quoi ?

La lecture et la réponse aux mails concernant des devis ou des renseignements, la recherche d'idées, de lieux, de prestataires, pour les événements en cours, et la rencontre avec de nouveaux clients pour qu'ils me fassent part de leurs demandes. Ensuite le jour J, voire même bien souvent la veille, il faut alors gérer l'ensemble des prestataires, assurer la mise en place, et surtout, épauler les clients et répondre aux demandes inattendues : il y a une grande part de psychologie !

Que préférez-vous dans ce métier ?

L'univers! C'est le rêve, c'est le plus beau jour de la vie d'une personne et l'on touche à beaucoup de choses plaisantes : les fleurs, la décoration, gastronomie... Et puis les rencontres évidemment. On ne s'ennuie jamais dans ce métier!

Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaiteraient percer dans le métier ?

Réaliser au moins un stage dans ce domaine pour être sûr que cela coïncide avec les attentes et les envies. Et avoir des qualités requises telles que la débrouillardise et l'adaptabilité.

Et pour votre mariage vous engageriez une wedding-planner ?

Oui j'engagerai quelqu'un , vraiment en étant dans ce métier on se rend compte de tout ce qu'il y a à gérer et que si on a envie de passer une bonne journée sans se soucier de tous les problèmes qui peuvent arriver c'est la meilleure chose à faire. C'est un moyen d'apprécier complètement ce jour.
CS07/01/2013

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation