Vous recherchez...

Interview : Stagiaire chargée de communication événementielle

Stagiaire chargée de communication événementielle

Aurélie Joncour (20 ans)

Société: Stagiaire en qualité de chargé de communication événementielleGroupe Vauban (Lille)

Quel est ton cursus scolaire ?

Après l'obtention d'un Bac S, j'ai passé le concours Access car mon objectif était d'entrer dans une école de commerce. En effet, cette orientation me semblait judicieuse car elle offrait de larges débouchés professionnels. Puis, en me renseignant davantage, j'ai tout de suite été séduite par la spécialité communication et publicité de l'ISEG. Je termine actuellement ma troisième année, en alternant avec mon stage au sein du Groupe Vauban.

Comment se sont présentés tes cours cette année ?

Cette année j'avais trois jours de cours par semaine, durant lesquels j'ai étudié des matières généralistes telles que l'économie, le droit international, la gestion ou encore les langues étrangères ; des matières spécialisées pour maîtriser les stratégies de communication, les techniques publicitaires, étudier le comportement du consommateur, analyser les outils marketing…

Quels ont été tes différents stages depuis la première année ?

Mon premier stage s'est déroulé en imprimerie, j'ai pu y découvrir les différents procédés d'impression. Puis à la fin de ma première année, j'ai effectué un stage de 6 semaines chez Allium, où j'étais chargée d'organiser une manifestation et de gérer l'ensemble de la logistique. C'était une expérience très enrichissante car elle m'a permis d'intégrer une équipe, d'avoir le respect des délais et de finaliser un projet professionnel. En deuxième année, j'ai découvert le milieu du travail en association chez Odis. Cela m'a permis de découvrir un environnement différent, et de travailler sur l'organisation d'une course de voile.
Actuellement, je suis en stage au Groupe Vauban, et je m'occupe de diverses manifestations telles que des événements sportifs (les quatre jours de Dunkerque) ou encore des inaugurations. Je prépare notamment en ce moment, le 60e anniversaire de la mutuelle SMISO.

Pourquoi avoir choisi de te spécialiser dans le domaine événementiel ?

Car j'aime le contact, les relations humaines, et c'est aussi un métier ouvert qui me permet de me déplacer et de m'enrichir chaque jour. L'idée de gérer, coordonner et mettre en place un événement me séduit et c'est une spécialisation qui correspond à mes attentes professionnelles.

Dans quels types d'environnements as-tu effectué tes différents stages ?

J'ai travaillé en association et en entreprise. Et je me suis rendue compte que l'entreprise était une structure qui me correspondait. En effet, c'est un milieu parfaitement hiérarchisé qui m'aide à avoir mes repères et à trouver ma place. De plus, c'est un cadre qui crée une certaine cohésion entre les salariés et génère une ambiance professionnelle qui me séduit.

Que penses-tu de ton stage au Groupe Vauban et qu'en retires-tu ?

C'est vraiment le stage qui me fait dire que j'ai réellement envie de travailler dans l'événementiel une fois diplômée. J'apprends sur le terrain et ce stage m'enrichit de jour en jour. Personnellement, j'en retire une grande faculté d'adaptation, et j'ai su m'investir et me plonger dans chaque projet qui m'a été confié.
J'ai découvert également l'ensemble de l'aspect logistique qui est nécessaire à la préparation d'un événement. Avant ce stage, j'avais finalement une vague idée de l'événementiel et je m'aperçois qu'il y a beaucoup d'étapes intermédiaires, tels que les briefs qui s'adressent aux commerciaux, pour organiser un événement.

Quels sont les avantages et les inconvénients que tu as pu mesurer concernant ce métier ?

L'avantage principal est la dynamique du métier. En effet, il faut être partout à la fois pour bien suivre le déroulement de l'événement. C'est un métier actif, rempli de responsabilités, qui donne à terme une certaine satisfaction personnelle. En contrepartie, c'est quand même une bonne dose de stress car il faut alterner les grosses périodes d'activités et les moments « creux ».

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui voudrait suivre la même voie que toi ?

Foncez ! Car c'est une orientation qui demande beaucoup d'investissement pour s'enrichir. Sachez également vous démarquer car les places se font rares ! Enfin sachez vous servir judicieusement de vos apports théoriques une fois sur le terrain.

Quelles sont les qualités nécessaires pour percer dans le milieu de la communication événementielle ?

Il faut avoir un certain côté séducteur pour pouvoir mettre en confiance tout type de personne. Il faut aussi être patient, diplomate, avoir le sens du contact, être réactif pour gérer rapidement les imprévus, et avoir du sang froid.

Quelles sont tes perspectives d'avenir ?

Après avoir passé le master à la fin de ma 5e année, j'aimerais à la suite de mon stage me faire embaucher dans le domaine de la communication événementielle. Et à terme, forte de mon expérience, je souhaiterai acquérir un poste de responsable de communication pour avoir de larges responsabilités et superviser l'ensemble des projets liés à la communication.
M.H.K.

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage