Annuler

Interview : [BFM GRAND LILLE / L4M] : SIMPLON : "NOTRE BUT EST DE RENDRE CES MÉTIERS ACCESSIBLES"

19 novembre
Depuis quelques années, les métiers du numérique se développent de plus en plus, mais ce secteur...
[BFM GRAND LILLE / L4M] : SIMPLON : NOTRE BUT EST DE RENDRE CES MÉTIERS ACCESSIBLES

Depuis quelques années, les métiers du numérique se développent de plus en plus, mais ce secteur reste encore peu connu du grand public. L’école SIMPLON propose de nombreuses formations très variées. Pour en parler, Guillaume TROUILLE, Directeur de SIMPLON Hauts-de-France ainsi que Thibaud COTTIN, Responsable Communication chez L4M, étaient sur le plateau de BFM Grand Lille, ce mercredi 17 novembre 2021.

SIMPLON Hauts de France est une entreprise sociale, solidaire et labélisée « Grande École du Numérique ». Elle propose des formations gratuites en partie à destination des personnes « éloignées de l’emploi ». Ce secteur d’activité en pleine expansion, est pourtant très peu inclusif, seulement entre 13% et 15% de femmes travaillent dans les métiers de la tech et du numérique. Guillaume s’explique : « Cela a des impacts sur le fonctionnement des entreprises, sur leur productivité […] et cela prive toutes les entreprises et l’économie d’un gisement de talent énorme » C’est pourquoi, l’école mise sur la diversité de ses profils et souhaite avoir 50% de femmes au sein des promotions.

Le Directeur qualifie SIMPLON comme un réseau de fabrique solidaire et inclusif. Une fabrique est définie comme étant un lieu de formation mais également un lieu de rencontre, ainsi, l’école en compte 115 dans 13 pays, avec au total 15 000 personnes formées. SIMPLON, c’est 750 formations en France et 9 fabriques dans la région Hauts de France, notamment dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Cette année, l’école va ouvrir une toute nouvelle formation de Développeur IA (Intelligence Artificielle) en collaboration avec Microsoft. Le but : rendre accessible ces technologies et ces métiers, qui sont plutôt destinés à des personnes de niveau Bac+5 à Bac+8 ou plus. Guillaume explique qu’en travaillant avec des Data Scientist, il a constaté qu’une partie de leur activité était axée sur la collecte, la sauvegarde et le nettoyage des base de données. Ainsi, « il n’est pas nécessaire de réinventer des algorithmes, il suffit d’appliquer des modèles d’IA déjà existants. »

Cette formation se fait en deux temps. Dans une promo de 20 personnes, l’étudiant effectue premièrement une formation intensive d’une durée de 7 mois à partir du 29 décembre 2021, puis enchaine avec 12 mois de formation en alternance avec un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage.

« La sélection se fait uniquement sur la motivation […] mais il faut également maitriser un langage de programmation, idéalement Python» précise Guillaume. En plus de cela, il est nécessaire d’avoir des compétences en mathématiques, notamment les fonctions et les dérivés ; et bien évidemment l’anglais, qui est indispensable dans les métiers du numérique.

Il est possible de candidater à cette formation jusque mi-décembre.

L’École SIMPLON propose donc un très large panel de formations, que ce soit dans le développement web, la cybersécurité, la médiation numérique etc… Ces formations sont gratuites, car elles sont financées à 70% par la Région et 30% par les entreprises partenaires et l’étudiant est rémunéré pendant sa formation.

Retrouvez toutes les formations sur le site de SIMPLON Hauts-de-France :

https://hautsdefrance.simplon.co/

Retrouvez l’intégralité de l’interview ici

[BFM GRAND LILLE / L4M] : SIMPLON : "NOTRE BUT EST DE RENDRE CES MÉTIERS ACCESSIBLES"