Vous recherchez...

Interview : Scénariste de jeu vidéo

Scénariste de jeu vidéo

Clémence Marrec (25 ans)

Société: 3D Duo (Lille)

Autour de moi des jeunes, les yeux rivés sur l'écran de leur ordinateur, pas de doute je suis bien dans une game agency.

Quel est votre parcours scolaire depuis le Bac ?

Après deux ans en classe préparatoire, double spécialité : cinéma audiovisuel et lettres modernes, j'ai fait un an de licence de lettres modernes, puis un an en master recherche de lettres. Puis je me suis dirigée vers la deuxième année du master professionnel de lettres option métiers de la rédaction.

Pourquoi avoir choisi ce master ?

Il représente une alternative au professorat et offre des débouchés me correspondant davantage. De plus, le côté professionnel du diplôme m'a permis de mettre un pied dans le monde du travail et de nourrir mon projet professionnel.

Y a-t-il un profil particulier pour intégrer cette formation?

Ce qui fera la différence c'est votre projet professionnel, il faut qu'il soit bien défini. L'originalité de votre profil peut aussi être un avantage. Malgré tout, il faut avoir un profil ou tout du moins des compétences littéraires importantes notamment au niveau de la rédaction.

Avez-vous effectué des stages ?

Oui, j'ai fait cinq mois de stage au sein de l'entreprise 3D Duo lors de ma deuxième année de master. Ce fut très intéressant et enrichissant car j'avais de multiples missions : du game design, de la communication et du management. Après mon stage, l'entreprise m'a proposé un CDI en temps que scénariste et game designer.

Avant cela, aviez-vous une expérience dans le milieu des jeux vidéo ?

Non, j'ai fait mon apprentissage sur le tas, mais j'avais malgré tout une grande culture car je suis une grande fan de jeux vidéo.

Aujourd'hui que faites-vous dans l'entreprise ?

Je suis scénariste, c'est moi qui construit l'histoire. Il ne s'agit pas de rédiger un script comme à la télévision ou au cinéma, il s'agit avant tout de créer un univers cohérent qui sera utilisé par les graphistes ou les game designers. Il n'y a jamais de rédaction pure, mais il faut concevoir les dialogues qui seront portés par les personnages, ou parfois le joueur trouve des morceaux de journaux dans le jeu, il faut également les rédiger, mais ce n'est jamais des vrais chapitres.
Tout cela est effectué en prenant en compte la gestion du joueur, car c'est lui qui est le maître du personnage, pas nous.
Mais la moitié du travail reste la recherche car on n'écrit pas à partir de rien, cela implique un travail de lecture, car on s'inspire beaucoup des mythes fondateurs. Je suis également amenée à lire des ouvrages de sociologie ou d'ethnologie afin de pouvoir déterminer avec précision le comportement de mes personnages.

Quelles sont les qualités requises pour être scénariste ?

De la polyvalence, de l'adaptation, une bonne mémoire, de la rigueur, beaucoup d'imagination et de souplesse.

Auriez-vous un conseil à donner à un étudiant qui voudrait devenir scénariste ?

S'accrocher, car ce n'est pas facile mais ça en vaut la peine.
A.T

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage