THIRIEZ LITERIECERFRANCE Nord - Pas de CalaisEURADIFPARTENORD HABITATSQUARE HABITAT NORD DE FRANCE

Vous recherchez...

Interview : Directeur adjoint entreprise spécialisée en énergie photovoltaïque

Arnaud Darras (33 ans)

Directeur adjoint (depuis 5 ans)

Directeur adjoint de Wattsol, entreprise spécialisée en énergie photovoltaïque

C'est justement en plein soleil sur une terrasse de café de la place de Wazemmes alors que le marché bat son plein, que je rencontre Arnaud Darras, directeur adjoint de Wattsol, entreprise dédiée à la pose de panneaux solaires dans le Nord-Pas de Calais. C'est justement durant des journées aussi ensoleillées que celle-ci que l'on se dit que les énergies solaires sont décidément une révolution en matière d'économie d'énergie. Faire de l'argent grâce à l'énergie solaire produite chez soi et participer à la préservation de l'environnement, voilà un mode de ressources énergétiques qui n'est pas prêt de passer de mode. Rencontre avec une personne qui travaille dans le vif du sujet et qui nous explique ce secteur d'activité en pleine expansion.

Depuis combien de temps travaillez-vous pour Wattsol ?

Le gérant, Monsieur Jean-Paul Dufour qui a créé cette société en 2001, m'a fait rentrer dans la société en 2004.

Que faisiez-vous avant de travailler chez Wattsol ? Quel a été votre parcours d'étude ?

Avant j'avais créé une web agency que j'ai tenue durant 2-3 ans mais le secteur étant très concurrentiel, j'ai revendu mon activité. Sinon pour ce qui est de mes études, j'ai passé un Bac en audiovisuel puis j'ai fait une licence d'anglais à Lille 3. Finalement mon parcours professionnel est très loin de l'univers de l'énergie photovoltaïque ou d'internet.

Combien êtes-vous au sein de Wattsol ?

Il y a 12 poseurs actuellement. Cet effectif est nécessaire pour les deux chantiers de particuliers que nous réalisons par semaine, avec en parallèle un chantier agricole qui peut prendre entre 1 et 2 mois.

Pouvez-vous expliquer le fonctionnement du matériel que vous installez ?

L'objectif d'une installation photovoltaïque est de produire de l'électricité et de la vendre à EDF via un contrat d'achat qui va durer 20 ans. Le kWh produit par le particulier est revendu 60 centimes à EDF. Cela signifie qu'il faut compter environ 6 ou 7 ans pour amortir son investissement. Une installation de 3000 Wc, bien exposée, va rapporter environ 1500 euros par an.
De plus, il faut savoir que la région participe aux financements de ces installations en donnant 1 euro par Watt installé, ce qui fait donc un total de 3000 euros environ pour une installation de 3kWc qui coûte 18 500 euros TTC. Le particulier peut aussi bénéficier d'un crédit d'impôt qui peut aller jusqu'à 8000 euros ce qui ne laisse plus que 7 ou 8000 euros à sa charge.

Quelle est votre clientèle ?

On va dire que notre clientèle se compose de 80 % de particuliers et 20 % d'agricoles. Il n'y a pas de clientèle type, tout le monde peut maintenant s'offrir ce genre d'installation. Cependant il y a quelques années de cela il s'agissait plutôt d'une clientèle aisée puisque le coût était beaucoup plus élevé. Aujourd'hui, le photovoltaïque s'est largement démocratisé.

Quelles sont les tâches que vous accomplissez au sein de Wattsol ?

Je m'occupe de la gestion courante de la société et de la gestion du personnel, et de l'animation de l'équipe commerciale, ainsi que du bon déroulement des opérations sur chantier. La formation des poseurs a été faite chez nous en interne. A l'époque il n'existait pas de formation de poseur de panneaux solaires, maintenant, il y a des options dans les formations de couverture de toit et en électricité.

Quelles sont les connaissances exigées chez les installateurs que vous avez embauchés ?

Pour faire le métier d'installateur solaire, il y a 70 % de couverture et 30 % d'électricité, ce qui implique d'avoir des connaissances dans les deux domaines, la couverture et l'électricité.

Quelles sont les différentes étapes de votre travail ?

Le client va prendre contact avec Wattsol en règle générale par le site, car nous proposons de faire une simulation en ligne pour connaître le degré de faisabilité du chantier.
Puis vient la prise de rendez-vous. Le technico-commercial va vérifier sur place la faisabilité du chantier de pose des panneaux solaires, la qualité du support. Nous nous occupons de la partie technique et administrative, des démarches avec EDF, des autorisations aux demandes de prise en charge par la région etc. Wattsol propose des solutions clefs en main. Notre expérience depuis 2001 nous permet d'apporter un savoir-faire technique en terme de réalisation de chantier et de sécurité.

Pouvez-vous expliquer de manière simple le processus par lequel la lumière est transformée en énergie ?

La lumière du soleil vient frapper les panneaux solaires qui sont constitués de cellules de silicium, les cristaux bleus que l'on peut voir sur les panneaux. Le silicium transforme la lumière en électricité. Le courant continu produit va être transformé en courant alternatif grâce à l'onduleur que l'on place dans le garage ou la cave. Le compteur de production indique ce que le particulier a produit et ce qui va pouvoir être revendu à EDF.

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre secteur d'activité ?

Pour les personnes qui travaillent dans le photovoltaïque il y a quelques inconvénients, notamment pour les installateurs, ce qui peut être gênant c'est la saisonnalité de l'activité. Lorsqu'il gèle ou qu'il pleut, il est difficile de travailler sur les toits. Les installateurs ont chez nous une bonne expérience dans le bâtiment et savent s'adapter. Pour ce qui est des avantages il est vrai que c'est valorisant de travailler pour un produit qui permet de préserver l'environnement tout en permettant aux personnes de faire des économies.

Que conseilleriez-vous à un jeune qui souhaiterait travailler dans le photovoltaïque ?

Ce secteur, en pleine expansion, est actuellement en recherche d'installateurs qualifiés. Mais cela implique d'avoir une bonne résistance physique car c'est un métier que l'on ne fait généralement pas au dessus de 35 ans, la majorité de nos installateurs ont la vingtaine. Cela implique de bien connaître le travail en hauteur et de respecter des normes de sécurité.

Le Nord est-il propice au photovoltaïque ?

Penser que le Nord n'est pas propice au photovoltaïque est une fausse idée. Au contraire, la luminosité que nous avons ici est assez intense. D'ailleurs, il faut savoir que la chaleur est en quelque sorte l'ennemie du panneau solaire, plus il fait chaud plus le rendement baisse, ce qui explique que la plus grande surface de capteurs installés se situe au Nord de l'Europe.A titre d'exemple, en terme de rendement, le Sud de la France offre un rendement supérieur de 30 % par rapport au Nord, alors que le Sud bénéficie d'un ensoleillement 70 % supérieur au Nord.
VB23/11/2009

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation