Annuler

Actualité : EDF prévoit plus de 10 000 embauches en CDI en 2024

27 mai
EDF se prépare à une importante campagne de recrutement pour 2024, avec plus de 10 000 embauches...
EDF prévoit plus de 10 000 embauches en CDI en 2024

EDF se prépare à une importante campagne de recrutement pour 2024, avec plus de 10 000 embauches en CDI en France, dont 4 500 dans le secteur nucléaire. Cette initiative vise à répondre aux besoins croissants de compétences nécessaires pour maintenir et développer ses infrastructures énergétiques.

Objectifs de recrutement par secteur

  1. Nucléaire : 4 500 nouveaux CDI
  2. Renouvelables : Jusqu'à 1 000 nouveaux CDI (hydraulique, EDF Renouvelables, EDF ENR)
  3. Services énergétiques : 3 000 nouveaux CDI (principalement chez Dalkia)
  4. Réseaux : 1 500 nouveaux CDI (Enedis)

Détails du Plan de Recrutement

EDF prévoit un total de près de 20 000 nouvelles recrues en France pour 2024, incluant alternants et stagiaires. En 2023, EDF employait près de 180 000 personnes dans le monde, dont 143 000 en France. Le groupe a déjà recruté 10 000 personnes en CDI en France en 2022, contre 8 800 en 2021 et 6 400 en 2020.

Créations et Remplacements d’Emplois

  • 60% des recrutements en CDI serviront à remplacer les départs à la retraite et autres départs.
  • 40% seront des créations de nouveaux emplois.

Perspectives à Long Terme

EDF s'inscrit dans une dynamique durable de recrutement, envisageant de maintenir des chiffres au-delà de 10 000 CDI par an dans les prochaines années. Ceci est en réponse aux investissements nécessaires pour prolonger le parc de centrales existant et développer au moins six nouveaux réacteurs de type EPR2, conformément au projet annoncé par Emmanuel Macron.

Besoins en Formation et Recrutement dans le Nucléaire

La filière nucléaire française prévoit de recruter en moyenne 10 000 personnes par an sur la période 2023-2033, pour un total de 100 000 embauches nécessaires. Les métiers les plus critiques incluent l’ingénierie, la soudure, la tuyauterie, et la chaudronnerie, représentant environ 60 000 recrutements équivalents temps plein. La moitié de ces recrutements sera destinée à répondre à la croissance de l'activité, l'autre moitié à compenser les départs en retraite ou vers d'autres secteurs.

EDF se prépare ainsi à un futur où la transition énergétique et la modernisation des infrastructures joueront un rôle clé, nécessitant des talents diversifiés et spécialisés dans plusieurs domaines énergétiques.

EDF prévoit plus de 10 000 embauches en CDI en 2024