Vous recherchez...

Fiche métier : Technicien en qualité de l'air

Technicien en qualité de l'air

Technicien en qualité de l'air

Définition :

Aussi appelé « ingénieur en analyse de l'air » ou « surveillant de la pollution de l'air », le technicien en qualité de l'air s'occupe des supports techniques nécessaires à l'évaluation et au maintien de la qualité de l'air.

Compétences :

Connaissances en informatique, en électroniquechimie atmosphérique et en météorologie. Connaissance en chimie et produits toxiques, des consignes de sécurité et du matériel de protection individuelle (dosimètre, masque à gaz, vêtement de protection, détecteur d'exposition...).

Activités :

Relevés préventifs de l'air, enregistrement et analyse des données. Résolution des problèmes liés à la protection de la nature, à l'environnement et à l'amélioration du cadre de vie. Gestion du matériel. Inspection des réseaux de traitement de l'air. Rédaction de rapports (analyses, statistiques, recommandations) et mise en alerte des autorités lorsque nécessaire.

Qualités :

Autonomie, rigueur, esprit d'analyse et de synthèse.

Formation :

accessible à partir d'une formation de type MST, DESS, DEA, diplômes d'ingénieur, 2e ou 3e cycle universitaire dans des domaines scientifiques (biologie, géologie, chimie, physique, génie civil ou rural...), complétée par une option liée à l'environnement. L'accès est également possible avec une formation de niveaux Bac (scientifique ou technologique, BTS, DUT) associée à une expérience professionnelle dans la maintenance ou dans la production.

Salaire :

En début de carrière, un technicien en qualité de l'air gagne entre 2 000 et 2 200 euros.

Environnement :

Le technicien évolue généralement dans un laboratoire mais peut être amené à travailler auprès des collectivités locales, des associations, des entreprises du secteur public ou privé.

Offres de formation

Offres de stage